EN IMAGES : découvrez le futur centre de lutte contre le cancer Becquerel à Rouen

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathilde Riou .

En 2026, les patients atteints de cancer suivis à Rouen (Seine-Maritime) seront soignés dans le nouveau centre Henri Becquerel. Des bâtiments plus spacieux, plus lumineux et plus confortables pour les malades.

Le Centre Henri Becquerel de Rouen fait partie des 18 Centres de Lutte Contre le Cancer en France du réseau Unicancer. Au fil des années, l’établissement est devenu un pôle de référence et d’excellence mais ses locaux commençaient à devenir vétustes. Pour continuer de guérir les personnes malades mais aussi répondre aux exigences fixées par le Plan Cancer III, d’importants travaux ont été lancés. Un terrain situé à proximité du centre actuel a été acheté pour pouvoir « miser sur la prévention, investir dans la recherche, favoriser l’égalité d’accès aux soins, préserver la continuité et la qualité de vie pendant et après un cancer, optimiser le pilotage et les organisations de la lutte contre les cancers, développer et sécuriser l’ambulatoire, développer l’e-santé, promouvoir l’activité physique, améliorer la coopération entre les établissements de santé puis avec les professionnels de ville », affiche le site de l'établissement.

Une présentation du projet a été faite le 28 septembre 2022. Au total, 10 000 m2 de carrés de surface, des matières en bois et en verre, des courbes rondes sortiront de terre à l'emplacement du gymnase Thuilleau. Ce site sera relié au centre déjà existant par une passerelle.

Il apportera davantage de confort aux patients : « On va s’attacher à offrir des espaces qualitatifs en terme de lumière ou de vue sur l’extérieur, d’odeurs pour éviter d’avoir des odeurs qui rappellent l’hôpital. Ça passe aussi par des lieux confortables mais aussi des meubles qui seront plus type salon que médical », précise l’architecte Geneviève Carini, architecte "groupe-6"

Le nouveau bâtiment accueillera des activités ambulatoires en hôpital de jour et un pôle de prévention. Il permettra de désengorger le centre actuel.

 « Le centre Becquerel qui accueille un peu moins de 30.000 patients par an était en sursaturation de places. On a énormément de difficultés à prendre en charge des patients graves comme les leucémies. Notre activité a augmenté de près de 30% dans les cinq dernières années. Il était donc fondamental de réfléchir à un projet dans lequel on puisse s’étendre », détaille le Professeur Pierre Vera, directeur général centre Henri Becquerel.

Grâce à ce nouveau site, 30% de lits seront disponibles en plus. Les travaux démarreront d'ici l'été 2023 pour une ouverture début 2026. Coût estimé : 86 millions d'euros financés en grande partie par des fonds propres.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité