Il suit sa voiture volée de Paris à Rouen sur son téléphone

© Photo : Eric AUDRAS / AltoPress / Maxppp
© Photo : Eric AUDRAS / AltoPress / Maxppp

Parti de la Seine-Saint-Denis, le propriétaire d'une voiture a suivi grâce à son Iphone le trajet de son voleur jusqu'en Seine-Maritime

Par Richard Plumet

Interception à rebondissements cette nuit à Rouen pour un équipage de la brigade anti criminalité. Il est presque une heure du matin ce mardi (9 janvier 2018) quand, circulant sur les quais rive droite, une patrouille de la BAC repère une Peugeot 307 qui roule à vive allure et dont l'avant est accidenté. Dans les minutes qui suivent un message du centre de commandement est diffusé par radio pour indiquer qu'une 307 vient de percuter un feu de signalisation à un carrefour du Mont-Riboudet. Les policiers font le rapprochement et rattrapent la voiture suspecte. 

Accident  matériel et délit de fuite

C'est après le pont Boieldieu, dans la rue Saint-Sever, que la 307 est interceptée. Alors que les hommes de la BAC mettent pied à terre, le conducteur de la 307 tente de redémarrer… mais le moteur cale. 

Contrôlé, cet habitant de Versailles (Yvelines) âgé de 38 ans  explique que la voiture est à un ami. Il est interpellé pour défaut de permis de conduire, accident matériel (un feu de signalisation du réseau TEOR à l'angle de la rue Jean Ango et de l'avenue du Mont Riboudet a été percuté et mis hors d'usage) et délit de fuite.

Le conducteur de la 307 accidentée est embarqué dans la voiture de la BAC. 

Voiture volée suivie à la trace

Au moment de partir en direction de l'hôtel de police une voiture arrive et un automobiliste hèle les policiers. Il leur dit que la 307 est à lui !

Tout le monde s'arrête et le nouvel arrivant est entendu. Il s'agit d'un habitant des Hauts de Seine âgé de 25 ans. Il  explique qu'il connaît celui qui vient d'être arrêté. C'est lui qui, à la Courneuve (Seine-Saint-Denis), un peu plus tôt dans la soirée, a volé la 307 et est parti avec.

Sauf qu'il y avait encore à l'intérieur l'Iphone du propriétaire de la 307. Ce qui a permis à la victime du vol,  grâce à la géolocalisation du smartphone, de suivre à la trace sa voiture. Une filature qui s'est donc achevée à Rouen.

Plus précisément à l'hôtel de police où les circonstances exactes du vol doivent être éclaircies. Placé en garde à vue, le conducteur de la 307 doit répondre aussi (en plus des faits précédents) de vol de voiture.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus