Un livre pour découvrir Rouen avec un regard nouveau

Intitulé "Rouen vue par un drone", un livre présente une originale vision des monuments et rues de la capitale normande

Par Richard Plumet

Fugain ou Dutronc ? "Fais comme l'oiseau" ou "J'ai rêvé de voir le bas d'en haut" ? C'est un peu la synthèse des deux chansons qui résume l'esprit du livre paru cette semaine aux éditions des Falaises et qui permet d'apporter un point de vue nouveau sur le patrimoine de Rouen.

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Stéphane Gérain et Hervé Colosio  (montage : Juliette Bondil) avec les interviews de Sylvain Richon et Guy Pessiot.
Rouen vue par un drone


Un livre de plus sur la ville aux cent clochers ? Oui. Mais un livre qui  propose un regard original : celui d'un oiseau qui, en toute liberté, s'approche des gargouilles, des statues, des façades et des fenêtres pour nous donner à voir, nous autres simples piétons, ce que l'on devine d'en bas... 
© "Rouen vue par un drone" / Editions des Falaises
© "Rouen vue par un drone" / Editions des Falaises

Guy Pessiot, grand spécialiste de la photo ancienne et de l'histoire contemporaine de Rouen, est le guide de cette visite nouvelle des trésors, parfois méconnus, de la ville. Et c'est Sylvain Richon, passionné d'aviation et de tout ce qui vole, qui est le pilote des drones et l'opérateur de prise de vues des170 photographies (sélectionnées parmi  plusieurs milliers) de ce livre.
Les deux auteurs entament ce samedi à la librairie l'Armitière de Rouen une série de rencontres et de dédicaces.

VIDEO : Sylvain Richon présente la démarche de cette découverte originale de Rouen.
Présentation de "Rouen vue par un drone"


Un ciel très convoité

La  photographie aérienne est très ancienne et a toujours été associée aux techniques les plus modernes. Voir ce qui se cache plus loin a été, dès l'invention de la photographie, une demande des esprits curieux, des indiscrets, mais surtout des espions et des militaires. C'est ainsi qu'au 19e siècle, après les ballons, des cerfs-volants emmenèrent dans les airs des appareils photo avant même le décollage des premiers avions. Les armées de la  première guerre mondiale utilisèrent naturellement beaucoup la photo aérienne. Puis il y a eu les hélicoptères et les satellites. C'est au tournant des années 2010 qu'arrivèrent les drones et leur souplesse de vol. Des engins équipés d'hélices horizontales, qui, grâce à la miniaturisation des moteurs, la puissance des logiciels calculateurs, les performances des commandes numériques et les caméras et émetteurs embarqués, donnèrent un grand coup de vieux aux modèles réduits radio-commandés.

Des engins de plus en plus sophistiqués (avec des nacelles stabilisées) qui permettent désormais des prises de vues à faible altitude. C'est ce type de matériel qui a été utilisé pour réaliser les photos de ce livre.  La société CPM, spécialisée dans les images par drone, a reçu pour cela l'aide de l'entreprise normande Studio Sport (référence nationale du drone) qui a spécialement conçu un prototype pour les besoins de la réalisation des images de ce livre.
Mais si les drones sont aujourd'hui très populaires et accessibles à tous,  leur utilisation, notamment pour capter des images, est très réglementée. 

VIDEO : faire des images avec un drone n'est pas si simple !
L'usage des drone très réglementé

© "Rouen vue par un drone" / Editions des Falaises
© "Rouen vue par un drone" / Editions des Falaises


A lire aussi

Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus