Des mineurs mis en examen dans une affaire de proxénétisme dans un quartier de Rouen

© Photo : Laurent LAGNEAU / France 3 Normandie
© Photo : Laurent LAGNEAU / France 3 Normandie

Quatre jeunes hommes, âgés de 16 à 22 ans, sont soupçonnés d’avoir organisé la prostitution de jeunes filles en fugue, ils ont été mis en examen, l'un d'entre eux est en détention provisoire. 
 

Par Richard Plumet / AFP

L'affaire, révélée par nos confrères de LCI, se situe sur Les Hauts de Rouen, un quartier situé au nord de l'agglomération, classé comme "Quartier de reconquête républicaine" (anciennement "Zone de Sécurité Prioritaire").

Selon LCI, trois jeunes ont été interpellés tôt le matin mercredi dernier (11 décembre 2019), "soupçonnés d’avoir séquestré et forcé plusieurs jeunes filles à se prostituer pendant plusieurs mois. Les victimes sont âgées de 12 à 18 ans seulement. " Celles-ci se voyant imposer jusqu'à 15 relations sexuelles tarifées par jour à 100 euros
la passe, selon leurs témoignages. Les faits ont démarré dans des appartements situé sur les Hauts de Rouen avant de se dérouler également dans des logemnets du centre-ville.

Les victimes de ces proxénètes étant des fugueuses.

Après auditions par la police, les quatre suspects ont été déférés ce vendredi 13 décembre. Ce qu'a précisé à la rédaction de France 3 Normandie  le procureur adjoint du tribunal de grande instance de Rouen.

Quatre mis en cause sont entendus actuellement par le juge d'instruction dans des faits qualifiés de proxénétisme en bande organisée commis principalement dans les Hauts de Rouen :
- 1 majeur
- 1 mineur
- 2 majeurs, mineurs au moment des faits reprochés (début 2019)

- M. le procureur-adjoint à France 3


Toujours selon le procureur, deux victimes mineures sont identifiées à ce jour.

Des investigations sur commission rogatoire sont en cours, et sont notamment destinées à terminer d'identifier toutes les jeunes femmes qui ont pu se prostituer à travers ce réseau.

Ce samedi 14 décembre 2019, le Parquet confirme que les 4 jeunes ont été mis en examen pour proxénétisme en bande organisée, l'un d'entre eux était déjà en détention provisoire et le reste tandis que les trois autres sont placés sous contrôle judiciaire.

Une source policière a précisé qu'"aucun des quatre mis en cause n'avait été placé en détention provisoire pour ces faits, mais que l'un d'eux était déjà détenu à l'établissement pénitentiaire pour mineurs de Porcheville (Yvelines) pour des faits similaires et a été ramené là-bas".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus