Un nouveau crématorium dans l'agglomération de Rouen en 2020

Le crematorium du cimetière Monumental de Rouen a atteint sa capacité maximale. La Métropole Rouen Normandie a donc décidé d'investir pour la construction d’un second crématorium à Petit-Quevilly.
© Métropole Rouen Normandie
Le nombre des crémations au cimetière monumental de Rouen est en hausse depuis plusieurs années. C'est le seul équipement de ce genre dans cette agglomération de 500 000 habitants. Une situation problématique puisque les crémations représentent désormais 40% des inhumations. 
De ce fait, les familles doivent attendre le double du délai légal de six jours avant les funérailles. 
Pour répondre à cette demande croissante, la Métropole Rouen Normandie a donc décidé de lancer la construction d'un nouvel équipement. Il sera situé à Petit-Quevilly.
© Métropole Rouen Normandie

Ce nouvel équipement proposera un lieu de recueillement de qualité, répondant aux dernières normes environnementales. Les travaux viennent de débuter. Ils s’achèveront en janvier 2020.  
© Métropole Rouen Normandie

   
© Métropole Rouen Normandie

Le nouveau crématorium verra le jour à Petit-Quevilly sur la Zone d’Activité Économique Elisa Lemonnier. Il disposera de deux fours, au croisement des boulevards de Verdun et Stanislas-Girardin et à proximité de la station de métro Charles-de-Gaulle.
Il disposera d’un hall d’accueil, de 2 salles de cérémonies d’une capacité de 150 et 40 personnes ainsi que d’une salle de convivialité permettant d’accueillir 75 personnes.  
Chaque four pourra réaliser de 6 à 8 incinérations par jour soit un total de 2000 crémations par an. Les délais d’attente dans l'agglomération devraient donc être réduits. A noter que l'un des fours pourra accueillir les défunts présentant une forte corpulence. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès