Opéra. 5 choses à savoir sur « Le Trouvère » de Verdi, en ce moment à Rouen et en direct samedi 2 octobre

Publié le Mis à jour le

Le Trouvère de Verdi lance la saison 2021/2022 de l'Opéra de Rouen. Cette œuvre est une des plus populaires du compositeur italien, avec Aïda, Rigoletto et La Traviata. Découvrez ici 5 choses à connaître sur l'opéra et son compositeur, et rendez-vous ce samedi 2 octobre pour voir l'Opéra en direct.

Ce samedi 2 octobre à 18h, l'opéra de Rouen Normandie lance sa saison 2021/2022 avec, pour la troisième année consécutive, une diffusion en direct dans plusieurs lieux emblématiques de la région. Cette année, c'est le célèbre Trouvère de Verdi qui est capté et diffusé gratuitement. Découvrez 5 choses à connaître sur Le Trouvère et son compositeur, et regardez dans cet article la captation de l'opéra avec une vision futuriste du livret captée en direct depuis le Théâtre des Arts de Rouen. 

Pour voir l'Opéra en Direct : Le Trouvère de Verdi, cliquez ici ou rendez-vous en bas de cet article.

Giuseppe Verdi… aka Peppino, recalé du conservatoire de Milan !

Peppino, c’est le surnom donné à Giuseppe quand il est enfant. Le petit Verdi est issu d’une famille plutôt modeste –son père tient une petite auberge, sa mère est filandière- mais s’ils ne roulent pas sur l’or, ses parents ont à cœur de lui donner une bonne éducation. Il va donc à l’école et apprend à lire et écrire. Très tôt, il est captivé par l’orgue de l’église communale et par les musiciens de passage dans l’auberge de son père. Ses parents lui offrent une spinetta, un petit clavecin, qui lui permettra de faire ses gammes et de devenir à 12 ans seulement l’organiste de l’église. Repéré, il sera envoyé à Milan par un protecteur pour poursuivre ses études musicales.

C'est là qu'à 18 ans, avec encore cette étiquette de petit provincial que Verdi se fait recaler à l’entrée du conservatoire de Milan par un jury dont certains membres lui prédisent même un avenir « médiocre ». Il continue donc son apprentissage avec un professeur particulier. Il écrit un premier opéra, un deuxième… puis compose Nabucco, dont le succès et la portée dans un pays en plein tournant politique lui procurent une énorme popularité.

16 opéras en 10 ans et Viva VERDI ! (mais bon, lui est républicain)

Après Nabucco, créé le 9 mars 1942 à La Scala de Milan, ce sont pas moins de 16 opéras que Verdi va achever en 10 ans, dont Ernarni (1844), Macbeth (1847), Rigoletto (1851), La Traviata et Le Trouvère (1853)... Cette prolifique production donne une place particulière à Verdi auprès du peuple italien. Son œuvre est populaire, imprégnée de sujets sociaux et abordent les problématiques qui touchent les Italiens alors que le pays tend vers l’unification. Le compositeur n’hésite pas à s’engager dans sa musique... et aussi en dehors. Attention à ne pas confondre Viva Verdi lors des ovations à la fin des opéras et les Viva VERDI en graffitis sur tous les murs d'Italie, qui signifient Vive Emmanuel Roi D'Italie... Car le compositeur lui, est bien républicain. Il deviendra d’ailleurs député en 1861.

Il trouvere, kesako ?

Le Trouvère est un opéra composé deux ans après Rigoletto, en parallèle de La Traviata. Ces trois œuvre forment ce qu’on appelle « la Trilogie populaire » de Verdi. 

Mais le trouvère, qu’est-ce-que c’est ? Le trouvère est un chanteur de poèmes. Dans l’opéra de Verdi, il s’appelle Manrico et vient régulièrement dans les jardins de la belle Leonora pour lui chanter son amour accompagné d’un luth. Les deux sont amants. Manrico est aussi le fils d’Azucena la gitane. Il est surtout le rival du Comte de Luna, lui aussi amoureux de Leonora. Mais Manrico ne serait-il pas également le frère du Comte qu’on croyait mort et qui avait disparu quand il était enfant ? Ce trouvère à la vie d’habitude si paisible va voir sa vie bouleversée dans l’œuvre de Verdi, teintée de vengeance à divers étages.

La genèse du Trouvère

Elle nous est raconté par le directeur général de l’Opéra de Rouen, Loïc Lachenal. 

Avec Le Trouvere, Verdi pense avoir trouvé le drame épique, idéal, qu’il recherchait pour des situations romanesques qu’il souhaitait mettre en musique.

Loïc Lachenal, directeur général de l’Opéra de Rouen

"Il le dit dans sa correspondance, qu’il cherche des sujets neufs, grands, beaux, passionnés à l’extrême pour pouvoir porter des situations exacerbées au plateau",  précise le directeur de l’Opéra de Rouen. Saviez-vous que l’opéra a failli s’appeler Azucena ? "Initialement, Verdi est en effet passionné par le personnage de la bohémienne Azucena. D’abord la gitane, dit-il, c’est une femme au caractère peu commun à qui nous donnerons le titre de l’Opéra. A l’autre rôle, Leonora, une cantatrice secondaire et une place de second choix" relate Loïc Lachenal. "Ce n’est que plus tard, lorsqu’il devra retravailler l’histoire à la mort de son librettiste, qu’il cherchera à rééquilibrer la place des deux héroïnes, tant dans la dramaturgie que musicalement."

durée de la vidéo: 01 min 30
Gironde : des prélèvements pour mesurer la présence de pesticides près des vignes

Un Trouvère dans la ville de Rouen en 2050

Pour les représentation du Trouvère à l'Opéra de Rouen-Normandie, l'histoire est transposée en 2050 à Rouen, dans un data center. Un univers high tech où on stocke la mémoire. Les rebelles sont des hackers et vivent dans des sous-terrains. C'est une vision futuriste du livret, la marque de fabrique de ses metteurs en scène "On a travaillé sur ce qu'on appelle la dystopie, un futur assez proche de nous. C'est à la fois assez futuriste et ça ressemble déjà terriblement à ce que nous voyons. Le laboratoire scientifique très glacé, très high tech, de même que les blocs féministes radicals, ça existe déjà." Leur défi : faire que le public réfléchisse encore longtemps à ce qu'il a vu, entendu et perçu.  VA

durée de la vidéo: 01 min 54
Opéra. Le Trouvère de Verdi à Rouen

VOIR LE TROUVERE DE VERDI EN DIRECT SAMEDI 2 OCTOBRE 2021 à partir de 18H

C’est devenu une habitude, chaque année l’Opéra lance sa saison en diffusant sur grand écran et gratuitement dans des lieux emblématiques de Normandie, une œuvre captée en direct. Pour cette saison 2021/2022, c’est donc Le Trouvere de Verdi qui lève le rideau d'une programmation riche en émotions !

Rendez-vous ce samedi 2 octobre à partir de 18h dans cet article et sur facebook pour voir "Le Trouvère" de Verdi dans le cadre de l'opération l'Opéra en direct.

A noter qu'à Rouen, en cas de météo défavorable (pluie ou rafales de vent), l'écran sera déplacé de la Place de la Cathédrale à l'Abbatiale Saint-Ouen (masque obligatoire avec présentation du pass sanitaire).

Découvrez tous nos contenus réalisés autour du Trouvère de Verdi dans la playlist suivante (5 airs et 5 choses à savoir sur le Trouvere de Verdi) :

Cliquer ici pour en savoir plus sur Le Trouvère de Verdi en visitant le site de l'Opéra de Rouen.