“Parachutage” à la maison d'arrêt de Rouen, cinq jeunes interpellés

Image d'illustration / © Laurent LAGNEAU / France 3 Normandie
Image d'illustration / © Laurent LAGNEAU / France 3 Normandie

La Brigade anticriminalité [BAC] a procédé ce week-end à cinq interpellations suite au "parachutage" de quatre colis à la maison d'arrêt de Rouen (Seine-Maritime).

Par Salima Zeggaï

Interpellés pour avoir projeté des colis au-dessus des grilles de la maison d'arrêt de Rouen. Cinq jeunes se sont faits surprendre aux abords de la maison d'arrêt par la Brigade anticriminalité [BAC] pendant le week-end du 11 novembre.

Les deux premières interpellations se sont déroulées dimanche 10 novembre à 16 h 15, devant la maison d'arrêt de Rouen. Il s'agit de deux mineurs isolés de 16 ans qui ont parachuté deux colis au-dessus des grilles de la maison d'arrêt, à destination d'un détenu. Les deux paquets contenaient respectivement un téléphone portable et... de la viande. 

La scène se répète le lendemain à 12 h 15, où deux jeunes majeurs de 20 et 25 ans ont jeté deux paquets contenant du cannabis emballés dans du cellophane. Alors qu'ils repartent en courant, ils sont suivis en voiture par les policiers de la BAC. Les deux jeunes rejoignent deux complices dans une voiture Peugeot 308. Le conducteur âgé de 23 ans démarre et percute la portière passager de la voiture de police. Pendant qu'il manoeuvre, les policiers interpellent les quatre jeunes et conduisent trois d'entre eux en garde à vue. Aucun blessé n'est à déplorer.

Par la suite, la voiture est fouillée. Les policiers y trouvent du ruban adhésif ainsi que du cellophane qui ont servi à emballer les paquets parachutés à la maison d'arrêt. Les enquêteurs ont également découvert que l'essence contenue dans le véhicule a été dérobée un peu plus tôt dans la journée, dans une station essence de Mesnil-Esnard (Seine-Maritime). 

Sur le même sujet

Les + Lus