Plusieurs gilets jaunes fauchés par une voiture sur une avenue de Rouen

Archives / © Richard PLUMET / France 3
Archives / © Richard PLUMET / France 3

Partis du centre ville, les manifestants se dirigeaient vers le centre commercial des Docks en marchant sur la chaussée du Mont-Riboudet
 

Par Richard Plumet

C'est lors du 14e samedi de mobilisation des gilets jaunes dans les rues de Rouen qu'un accident a eu lieu en fin d'après midi.

Un peu après 16h30, alors que le cortège se dirigeait vers l'ouest de Rouen, une voiture a percuté des gilets jaunes au  niveau du garage Citröen.

Les secours (SAMU et pompiers) sont rapidement arrivés sur place pour prendre en charge les victimes.

17h40 -Selon le SDIS 76, quatre personnes blessées ont été transportées au CHU de Rouen.

► 18h25 - La préfecture de Seine-Maritime, lors d'un point presse, confirme le nombre de victimes et parle de "blessés en urgence relative".

Pas de précisions en revanche sur les circonstances de cet accident : la voiture a-t-elle foncé dans la foule ? L'automobiliste a-t-il eu peur ?  Il y a-t-il eu insultes et/ou  menaces ?  Des projectiles ont-ils été lancés contre la voiture ? 

Le secrétaire général de la préfecture n'a apporté aucune réponse aux questions concernant le conducteur, les personnes à bord (bébé ou non), la nature des blessures ou l'âge des victimes...
 

Une accélération, des chocs et des cris

Une vidéo tournée par une personne présente avenue du Mont-Riboudet a été envoyée à France 3 Normandie via Tweeter. On y voit la voiture blanche entourée de gilets jaunes. Une altercation a lieu avant que la voiture démarre en trombe. Juste après cette accélération on entend le bruit du choc des personnes percutées et les cris des témoins effarés.  

 

"J'ai vu 3 gilets jaunes voler en l'air"

Nos confrères de la radio France Bleu Normandie ont enregistré le récit d'un des gilets jaunes présent dans le cortège au moment de cet accident. Selon ce témoin l'automobiliste, bloqué par la manif,  a perdu patience et foncé dans la foule :

Il était sur la file de gauche. Il voyait bien qu'il y a avait un cortège, ça a commencé à s'énerver. Et à un moment donné il a foutu un coup de volant et il a accéléré pour nous rentrer dedans…


Selon la rédaction de France Bleu Normandie, l'automobiliste a pris la fuite avant, finalement, de se rendre à l'hôtel de police où il a été placé en garde à vue.

 

 

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lubrizol :

Les + Lus