Près de Rouen, une grève de la faim pour toucher ses salaires

Hervé Réaux, employé à la mairie de Saint-Etienne-du-Rouvray a entamé une grève de la faim. / © France Normandie
Hervé Réaux, employé à la mairie de Saint-Etienne-du-Rouvray a entamé une grève de la faim. / © France Normandie

Un salarié de la mairie de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, a entamé une grève de la faim pour être entendu dans le conflit qui l’oppose à son employeur.

Par Jean-Marc Pitte avec MR

Cette grève de la faim est un peu son baroud d'honneur.  A quelques mois de la retraite, Hervé Réaux n'a pas accepté le coup de pied de l'âne que lui a infligé l'employeur avec lequel il est en conflit depuis des années. A compter du 1 er février 2017, la mairie de Saint Etienne du Rouvray refuse de lui verser le demi-salaire qui lui est dû jusqu'à sa cessation définitive d'activité.



Hervé Réaux a longtemps été le directeur des sports à la municipalité de Saint Etienne du Rouvray. En 2005, il a dénoncé les malversations financières d'un supérieur hiérarchique. Ce dernier a été sanctionné. Mais Hervé estime avoir été mis sur la touche à la suite de sa dénonciation. Privé d'avancement, ostracisé, il sombre alors dans une longue dépression.


En 2016, Hervé Réaux arpente la côte normande pour sensibiliser les habitants de la Région à la nécessaire protection de l'environnement. Son employeur n'hésite pas à dénoncer cette façon d'utiliser le temps dont il bénéficie grâce à son congé longue maladie.

Le maire de Saint Etienne du Rouvray a reçu Hervé quelques heures après le début de sa grève de la faim  mais aucune solution n'est sortie de cette réunion.

VIDEO : le reportage de Jean Marc Pitte et Félix Bollez avec l'intervention de :
  • Bénédicte Maeght, Directrice générale adjointe Ressources humaines et Finances
01/10/2017_greve de la faim

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus