Rouen: contestée par les riverains, la ville recule sur son stationnement payant

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

A Rouen, le projet d'extension des zones payantes de stationnement est suspendu. Présenté en décembre dernier, il devait entrer en vigueur au 1er juillet dans des secteurs résidentiels. Mais face à la contestation des riverains, la ville a finalement fait machine arrière.

Par Catherine Lecompte

La contestation des riverains n'aura pas été vaine: la Ville de Rouen a finalement décidé, mardi 19 mars 2019, d'annuler le projet d'extension des zones de stationnement payant initialement prévu pour juillet prochain. 
 
© Rouen.fr
© Rouen.fr

Présenté en  décembre, ce projet concernait les zones de l'île Lacroix, le nord du quartier Saint-Gervais, ou encore les alentours du boulevard de l'Yser.  

Lors de cinq réunions publiques houleuses, la Ville de Rouen avait pourtant tenté de justifier ses nouveaux tarifs, à savoir une redevance de 180 euros par an pour le parking résidentiel d'un véhicule, avec en parallèle l'implantation d'horodateurs. Un projet rejetté en masse par les riverains.

Alors que les travaux de marquage au sol devaient commencer début avril, les habitants ont vite riposté en distribuant des tracts. Sur Internet, leur pétition a rapidement approché les 900 signatures.
En plein mouvement des gilets jaunes, ce stationnement payant a semble t-il été vite ressenti comme une nouvelle opportunité de remplir les caisses municipales

Acculée, la mairie a reconnu une erreur de méthode et un manque de concertation. Elle a donc décidé de revenir sur sa décision. 

Résultat: Dans les quatre quartiers concernés, la ville ne devrait pas modifier la carte des stationnements. Du moins, pas avant la finalisation de la ligne Teor T4 ou du parking relais de la Zone des deux rivières.
 
report du stationnement payant sur Rouen

Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus