Cet article date de plus de 3 ans

A Rouen, un Mémorial Départemental Algérie-Maroc-Tunisie en hommage aux soldats morts au combat

Sur cette stèle figurent les noms de 416 hommes morts en Afrique du Nord entre 1952 et 1962. Situé place Carnot, rive gauche à Rouen, ce lieu de souvenir sera inauguré ce jeudi 1er février. 
Le Mémorial Départemental Algérie-Maroc-Tunisie 1952-1962 à Rouen
Le Mémorial Départemental Algérie-Maroc-Tunisie 1952-1962 à Rouen © Jean-Pierre Marchand
C'est un monument composé de trois éléments. Tout d'abord, une sculpture, réalisée par Jean-Marc de Pas. Deux bancs sur lesquels sont assis deux femmes, avec un vide entre elles, symbolisant la douleur et l'absence des disparus.

© Jean-Pierre Marchand


Au sol, des barrettes de granit noir sur lesquelles sont gravés les 416 noms et prénoms des militaires morts en Afrique du Nord dans les années 50-60. 416 hommes nés, domiciliés ou inhumés en Seine-Maritime.

© Jean-Pierre Marchand


Face aux barrettes enfin, un lutrin avec la carte de l'Afrique du Nord et un texte rappelant ce que fut la guerre d'Algérie.

© Jean-Pierre Marchand

Une association à l'initiative de ce projet 

Derrière ce projet de stèle, l'Association du Mémorial Départemental de la Seine-Maritime Algérie-Maroc-Tunisie 1952-1962 créée notamment par Jean-Pierre Marchand. Cet ancien combattant en Algérie évoque le travail de mémoire plus que le devoir. A son retour d'Algérie, il s'est tu pendant près de 40 ans. Puis, le besoin de témoigner de ce conflit et de rendre hommage à ses frères d'armes, morts au combat l'ont emporté.

Avec sa femme Nadine Marchand, il ont donc porté ce projet pendant des années, déplorant que la Seine-Maritime soit l'un des rares départements à ne pas avoir de mémorial des tués en Afrique du Nord.

Stéphane Gérain et Hervé Colosio ont rencontré le couple à leur domicile à Rouen. Voyez leur témoignage.

A Rouen, un Mémorial Départemental Algérie-Maroc-Tunisie en hommage aux soldats morts au combat


Le monument doit être inauguré ce jeudi 1er février à 16h, place Carnot, à Rouen.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs