A Rouen : pas de trêve de Noël pour les cheminot mobilisés contre la réforme des retraites

Les cheminots ont multiplié les actions ce lundi 23 décembre 2019 à Rouen, comme ici sur le parvis de la gare. / © Stéphane L'Hôte / France Télévisions
Les cheminots ont multiplié les actions ce lundi 23 décembre 2019 à Rouen, comme ici sur le parvis de la gare. / © Stéphane L'Hôte / France Télévisions

Pas de trêve pour les grévistes mobilisés contre la réforme des retraites. Ce lundi 23 décembre 2019, les cheminots se sont mobilisés dès 4h30 ce matin pour multiplier les actions en métropole rouennaise.

Par Véronique Arnould

4h30 ce matin, une petite centaine de cheminots (Sud Rail et CGT), accompagnés de gilets jaunes, ont commencé par bloquer le centre de tri postal de Saint-Etienne-du-Rouvray. Ils se sont ensuite rendus en ville pour manifester contre la réforme des retraites, dans le centre et devant la gare notamment. Jusque jeudi en tout cas, la grève a été reconduite pour les cheminots, de trêve pour les fêtes.
 

C'est une réforme d'une régression sociale sans aucune mesure, la retraite à points c'est tous perdants. Aujourd'hui le gouvernement sort les rames pour l'expliquer aux français, la réponse c'est qu'on est contre, c'est perdant pour tout le monde - Mathieu Vilalela, secrétaire CGT cheminots Rouen.

Une délégation de cheminots Sud-Rails et CGT a été reçue par une collaboratrice du député Damien Adam. / © Stéphane L'Hôte / FranceTélévisions
Une délégation de cheminots Sud-Rails et CGT a été reçue par une collaboratrice du député Damien Adam. / © Stéphane L'Hôte / FranceTélévisions


Les manifestants se sont ensuite rendus jusqu'à la permanence du député rouennais Damien Adam (LREM). Une délégation a été reçue, il s'agit de cheminots des syndicats Sud Rail et CGT. Une collaboratrice du député était présente pour les recevoir. Ils ont pu notamment critiquer le fait que Damien Adam "stigmatise trop certaines corporations, dont celles des cheminots."

Les actions à venir ne sont pas encore définies, seule certitude, une manifestation est prévue samedi 28 décembre devant l'Hôtel de ville. Un cortège de cheminots qui devrait être rejoint par des salariés des secteurs de la santé et de l'enseignement.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus