• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Rouen : plusieurs centaines de personnes ont rendu hommage à Steve Maia Caniço

La marche pour Steve Maia Caniço a débuté place de l'hôtel de ville à Rouen le 4 août 2019. / © Maxime Fourrier
La marche pour Steve Maia Caniço a débuté place de l'hôtel de ville à Rouen le 4 août 2019. / © Maxime Fourrier

Plusieurs centaines de personnes ont marché dans Rouen ce dimanche 4 août 2019 pour rendre hommage à Steve Maia Caniço, retrouvé mort à Nantes le 29 juillet. Son corps a été repéché dans la Loire.

Par Mathilde Riou

Près de 500 personnes étaient présentes dans les rues de Rouen ce dimanche 4 août 2019 pour rendre hommage à Steve Maia Caniço. Ce jeune de 24 ans avait disparu à Nantes le soir de la fête de la musique. Son corps a été repéché dans la Loire le 29 juillet. Depuis les hommages se multiplient en France mais également les polémiques autour de la disparition puis la mort de ce jeune animateur. 

Les forces de police étaient intervenues alors qu'il assistait à un concert sur les bords de la Loire. Durant cette nuit, plusieurs personnes étaient tombées dans le fleuve. Des participants avaient raconté avoir été aveuglés par le gaz lacrymogène. Steve ne savait pas nager. Le rapport de l'IGPN (la « police des polices ») n'a pu établir de lien entre l'action des forces de l'ordre le soir du 21 juin quai Wilson à Nantes et la disparition dans le même secteur de Steve Maia Caniço. Cette conclusion ne satisfait pas l'avocate de la famille du jeune homme. Certains responsables politiques s'étonnent également sur le fait qu'aucun participant à cette soirée n'ai été auditionné dans cette procédure.

Samedi 3 août à Nantes, des débordements lors d'une marche pour Steve ont éclaté.

A Rouen, la mobilisation a été importante et s'est déroulée dans le calme. Les manifestants se sont d'abord retrouvés à 14h00 place de l'hôtel de Ville pour ensuite se diriger vers le pont Boildieu où des ballons blancs où il est inscrit "repose en paix" ont été accrochés.

Pendant le parcours des slogans contre les forces de l'ordre et Christophe Castaner ont été prononcés.
Une minute de silence a ensuite été observée
 
Rouen : plusieurs centaines de personnes ont rendu hommage à Steve Maia Caniço


Samedi deux marches à Caen et au Havre avaient également été organisées. Elles se sont déroulées sans incidents.

 

 

Sur le même sujet

Peinture Toile aborigène de Gabriella Possum Nungurrayi Expo La lignée des grands mères - Galerie Place des arts à Caen

Les + Lus