Rouen : réouverture de l'Hôtel de Dieppe

Rouen : la façade de l'Hôtel de Dieppe le 12 décembre 2019 à 20h / © Richard PLUMET / France 3
Rouen : la façade de l'Hôtel de Dieppe le 12 décembre 2019 à 20h / © Richard PLUMET / France 3

Après des années de tracas et plusieurs mois de travaux, cet hôtel-restaurant haut de gamme va rouvrir pour Noël 2019
 

Par Richard Plumet

L'Hôtel de Dieppe est ce qu'on appelle "une institution". L'hôtel, situé en face de la gare SNCF de Rouen, est surtout connu  pour son restaurant gastronomique où le plat emblématique est depuis des décennies le "caneton à la rouennaise" servi avec son spectaculaire cérémonial en salle réalisé autour d'une presse en argent.  
recette canard duclair
 

Fleuron de la gastronomie normande, la spécialité du canard à la rouennaise a été relancée dans les années trente par  Michel Guéret, mon grand-père, qui a ensuite créé l'ordre des Canardiers, qui compte aujourd'hui 3000 membres dans le monde.
L'hôtel de Dieppe c'est donc une histoire familiale.  La passion pour un métier ! Le lieu rassemble, effectivement puisqu'on a la chance d'avoir un lieu qui permet, maintenant depuis six générations, de travailler ensemble, et ça c'est la passion du métier qui nous rassemble.

- Michel Guéret, PDG de la société Guéret 1880

 
Rouen : réouverture de l'Hôtel de Dieppe
VIDEO : le reportage de D. Lefauconnier et P. Cornily (montage : Emmanuel Banceline)
 

Un hôtel refait à neuf

L'établissement, connu aussi pour son très chic bar-brasserie fréquenté par de nombreux décideurs rouennais, est le berceau des Guéret, une famille d'hôteliers et de restaurateurs depuis plus d'un siècle. En 2013, les fondations avaient été touchées par les dégâts causés par le bouchage accidentel d'un aqueduc souterrain lors de travaux de construction d'un immeuble dans une rue voisine. Des fissures étaient apparues sur les murs.
Après six ans de soucis, d'incertitudes et de bataille juridique, d'importants travaux ont été réalisés et l'Hôtel de Dieppe va enfin pouvoir rouvrir avec un nouveau restaurant et des chambres refaites à neuf.

On a forcément une émotion, une larme à l'œil de savoir que les travaux sont enfin finis et qu'on enfin revoir nos clients dans quelques jours.
Le cœur va rebattre !

- Julien Marchal-Guéret, directeur de l'Hôtel de Dieppe à Rouen

 

Célébrités de passage

Parmi les nouveautés, des reproductions des pages des livres d'or de l'Hôtel de Dieppe, encadrées, seront exposées sur les murs. L'occasion de découvrir les noms des célébrités qui ont fréquenté l'hôtel, le restaurant ou le bar. De Charles de Gaulle à Walt Disney en passant Edith Piaf…

 

Contexte plus difficile qu'en 2013

Un accès en voiture compliqué
Pendant la période de fermeture, nécessaire à la stabilisation des fondations et du sous-sol, ainsi qu'à la rénovation des chambres, du bar et de la salle de restaurant, d'importants travaux de voirie ont eu lieu dans le quartier de la gare de Rouen. Un nouveau plan de circulation interdit désormais aux voitures de circuler (et dese garer) devant l'Hôtel de Dieppe.
Ce qui peut rendre rend l'accès très difficile pour des touristes étrangers voyageant avec leur voiture et ayant des bagages...
L'Hôtel de Dieppe de Rouen le 20 décembre 2019 à 14h50 / © Richard PLUMET / France 3
L'Hôtel de Dieppe de Rouen le 20 décembre 2019 à 14h50 / © Richard PLUMET / France 3
 
S'ajoute à cela une politique de répression du défaut de stationnement menée par la mairie de Rouen. Deux voitures "LAPI" sillonnent en effet les rues, et à l'aide de caméras et d'un système informatique, verbalisent sans la moindre tolérance ceux qui ne paient pas, même pour un arrêt de trois minutes. Résultat : les FPS à 25 euros pleuvent et font fuir du centre-ville de Rouen bon nombre de clients des commerces rouennais…


De nouveaux concurrents
Depuis 2013, l'offre hôtelière de Rouen a évolué avec une concurrence plus vive dans le haut de gamme.
S'il y a déjà, dans le centre de Rouen, celle de l'Hôtel de Bourgtheroulde idéalement situé place de la Pucelle, d'autres hôtels de prestige vont bientôt ouvrir.

Trois projets sont en cours. C'est le cas en haut de la rue Jeanne d'Arc, au pied de l'historique Donjon avec un "Radisson BLU" quatre étoiles.

Un peu plus au nord, surplombant la ville, l'ancienne Ecole Normale, rachetée par le groupe Matmut fait l'objet d'un projet immobilier d'envergure. Si le projet de palais des congrès est abandonné, il y aura, dans un ensemble de bureaux, "un hôtel « select service » 4* Hyatt Place, créé dans le bâtiment existant".

Le troisième projet se situe en bord de Seine, à côté du théâtre des Arts, dans les anciens locaux de la chambre de commerce et d'industrie. Datant de la reconstruction de l'après-guerre, "le Palais des Consuls" (et ses 10.000 m2) a été racheté à la CCI pour "un projet ambitieux" mené par Cap Horn qui comprendra des appartements, 300 places de parking et "un hôtel de standing visant à compléter l'offre hôtelière de la métropole rouennaise".


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus