• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

TEMOIGNAGE d’une maman : « ça fait 6 mois que je n’ai pas vu mes enfants »

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Deux petits garçons originaires de Cléon, près de Rouen, ont été victimes d’un enlèvement parental. Leur père les a emmenés en Algérie. La maman se bat pour récupérer ses aînés.
 

Par MR

Agnès, 42 ans, pleure tous les jours depuis qu’elle sait que deux de ses quatre enfants sont retenus par leur père en Algérie. Après le divoce, Agnès obtient la garde exclusive de ses 4 fils qu’elle a eu avec Djamel. Elle autorise leur père à les prendre de temps en temps. Le 13 février 2019, c’est ce qu’il a fait avec ses deux aînés : Shakib et Bilel. Il avait convenu avec Agnès qu’il les ramènerait 2 jours plus tard mais il n’a pas tenu sa parole. Pire, depuis le 1er août 2019, la police a su que Djamel était en Algérie avec ses deux premiers enfants.

La maman se retrouve seule à Cléon avec les jumeaux âgés de 4 ans et atteints d’autisme. Les petits sont très perturbés par l’absence de leur frère.
© F3 Normandie
© F3 Normandie
 

Un long combat judiciaire


Maxime Fourrier et Franck Levasseur l'ont rencontrée à son domicile.

Je ne pensais pas qu’il était parti en Algérie parce que c’est moi qui ai les passeports. Mais il a fait faire un duplicata au consulat d’Algérie.
La police m’a dit qu’ils ont réussi à parler avec monsieur, qu’il est bien en Algérie et qu’il n’avait pas du tout l’intention de ramener les enfants en France
Je vais me battre jusqu’au bout, je sais que ca va être dur, je sais que ca va être long mais je vais pas lâcher

Agnès Lesale va engager une procédure judiciaire pour récupérer Shakib et Bilel. Une procédure laborieuse dans le cas d'un enlèvement international. Contrairement au Maroc et la Tunisie, il n'existe pas de convention d'extradition pour les enfants signée entre l'Algérie et la France.

Les ministères peuvent mettre en œuvre à la demande de l’avocat de la victime de l’enlèvement : médiation internationale. Les choses peuvent aussi se résoudre au niveau bi latéral, d’un ministère à l’autre. Maître Richard Sedillot, Avocat en droit international de la famille


La mère de famille espère retrouver ses fils dans les mois à venir. Leur avenir est désormais dans les mains de la justice.

Les deux enfants figurent sur le site des enfants disparus :
 
© 116enfantsdisparus.fr
© 116enfantsdisparus.fr

Sur le même sujet

2019 : du nouveau pour les pompiers de Seine-Maritime

Les + Lus