• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

“Va t-on continuer à transformer la colère en drame ?“ : l'appel des commerçants rouennais aux ”gilets jaunes”

29 décembre 2018- Affrontements et violences dans le centre-ville de Rouen / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri
29 décembre 2018- Affrontements et violences dans le centre-ville de Rouen / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Bruno Belamri

"Nous ne pouvons plus attendre dans l'angoisse chaque samedi". Les commerçants, artisans, restaurateurs n'en peuvent plus. Ils lancent un appel aux manifestants des "gilets jaunes" avant ce 10e samedi de défilés dans les rues.

Par Sylvie Callier


 Angoisse physique, angoisse de devoir déposer le bilan et licencier. "On n'en voit plus la fin !".

 Les commerçants des "vitrines de Rouen" et de l'union des métiers des industries de l'hôtellerie ont pris la plume. 

Dans une lettre ouverte datée du 17 janvier, Ils alertent les manifestants des conséquences des cortèges du samedi. Les feux, nuages de gaz lacrymogènes, barricades dans les rues, dissuadent fortement les habitants de faires leurs courses.

Les premiers licenciements sont effectifs.

Les commerçants ne remettent pas en cause les revendications des "gilets jaunes" mais ils demandent un "dialogue constructif." 
 
Fabrice Antoncic, vice président des "vitrines de Rouen"
Fabrice Antoncic, vice-président des "vitrines de Rouen" dans le 12/13 (18 janvier)
 

A lire aussi

Armada : portrait de Samuel de Champlain

Les + Lus