Pour les victimes de l'accident de Lubrizol, accueil et conseils juridiques gratuits à partir de lundi 21 octobre

 Les questions d'habitants qui ont subi la pollution, les nuisances, les retombées de débris sont nombreuses. L'association d’aide aux victimes et d’Information sur les problèmes pénaux (AVIPP) a été chargée par l'autorité judiciaire d'ouvrir un accueil et un accompagnement à Rouen.

© France 3 Normandie

A partir de lundi 21 octobre, l'accueil de l'association d'aide aux victimes sera ouvert à Rouen à la mairie annexe Pasteur, 11 avenue Pasteur (près de la préfecture). Le public pourra venir sans rendez-vous et être reçu dans deux salles réservées pour l'AVIPP. 
 
L'accueil sera ouvert du lundi à vendredi de  9 heures à midi et de 14 heures à 16h30.  Le matin, deux avocats du barreau de Rouen seront présents. Il est également possible de contacter l'association d'aide aux victimes au 116 006.

Le reportage ce lundi de Myriam Libert et Hervé Colosio (montage : Pierre Léonard) :
 
Permanence d'accueil des victimes de Lubrizol ©France 3 Normandie

 Des habitants s'interrogent sur les tenants et aboutissants d'un dépôt de plainte, les difficultés pour qu'une entreprise spécialisée nettoie des suies ou vienne chercher des débris suspects. Certains souhaitent entamer un suivi médical à long terme. D'autres ont besoin de soutien psychologique.
 
Certains élus, comme le député Hubert Wulfranc reçoivent ceux qui le souhaitent suite à l'incendie et la pollution de l'usine SEVESO Lubrizol.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lubrizol environnement pollution société justice