Trafic SNCF interrompu entre Paris et la Normandie suite à des actes de malveillance

© Richard Plumet
© Richard Plumet

Les axes Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Rouen-Le Havre ont été touchés ce matin par plusieurs actes de vandalisme, entrainant une interruption totale du trafic entre Rouen et la Normandie jusqu'à 9 heures. Le trafic reste très perturbé ce matin.

Par Béatrice Rabelle

Voilà qui n'arrange pas les affaires des usagers de la SNCF. Le trafic, déjà fort perturbé en ce jour de grève des cheminots, a été tout bonnement interrompu ce matin entre Paris et la Normandie jusqu'à 9 heures.

En cause : plusieurs actes de vandalisme sur la ligne Paris-Normandie


Au total, 4  actes de vandalisme ont été répertoriés en Normandie. Le plus important a eu lieu dans l'Eure. Les équipes SNCF ont constaté les dégats très tôt, vers 5 heures du matin. Un câble de stabilisation d'une caténaire a été sectionné entre Gaillon et Pont-de-l'Arche, au kilomètre 103, sur la voie 2,  ce qui a entrainé un arrachement de la caténaire et l'interruption de la circulation sur l'axe Paris-Rouen-Le Havre. Les travaux viennent de s'achever, le trafic a repris sur ce tronçon. 
 


 

Sabotage ?



D'autres actes de malveillance ont eu lieu en Seine-Maritime et dans le Calvados. A Gonfreville l' Orcher, c'est la guérite du pont à niveau numéro 69 qui a été ouverte, ses installations ont été démontées, ce qui a déclenché le signal d'alerte. L'installation sera remise en état ce midi.

A Bréauté, ce sont des aiguillages qui ont été débranchés, entrainant un ralentissement des trains. Enfin dans le Calvados, à Bellengreville, entre Mézidon et Lisieux, une fermeture des feux rouges a été actionnée manuellement.
Pour l'heure, impossible de savoir d'où viennent ces actes de malveillance et dans quelles circonstances elles ont été commises, mais la SNCF a décidé de porter plainte contre X. une enquête est en cours.


Un trafic encore plus perturbé



Au total, 15 trains ont été supprimés ou attendent encore en gare. D'importants retards sont donc à prévoir toute la matinée, car ces actes de vandalisme surviennent un jour de forte mobilisation : ce lundi, les syndicats, qui luttent toujours contre la réforme de la SNCF, ont appelé à une journée " sans trains ni cheminots".  Le trafic s'annonçait déjà très difficile en Normandie, avec un train sur 4 en circulation pour les TER et un sur 6 pour les intercités. Cette journée sera donc encore plus difficile pour tous les usagers de la ligne Paris-Normandie. 
 


 

 

Caténaire sectionnée dans l'Eure : la CFDT-Cheminots condamne une action "illégale"
Une caténaire a été sectionnée dans la nuit de dimanche à lundi entre Pont de l'Arche et Gaillon, dans l'Eure, causant d'importants retards entre Paris et la Normandie. La CFDT-Cheminots condamne "bien entendu" cette action. "C'est illégal", a rappelé ce lundi Sébastien Mariani, serétaire général adjoint du syndicat, sur franceinfo.

 

Sur le même sujet

Sotteville-lès-Rouen : réaction de la CGT cheminots

Les + Lus