• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Des trains neufs et plus nombreux en Normandie en 2020

L'Omneo Premium dévoilé dans l'usine Bombardier de Crespin (59) / © France 3 Normandie / Jean-Baptiste Pattier
L'Omneo Premium dévoilé dans l'usine Bombardier de Crespin (59) / © France 3 Normandie / Jean-Baptiste Pattier

La Région Normandie a dévoilé ce lundi 3 juin, lors de la clôture des états généraux de la mobilité, son plan de transport pour 2020, une année qui sera marquée par l'arrivée des tout nouveaux Omneo Premium.

Par CM

C'est l'un des chevals de bataille d'Hervé morin et ce depuis la campagne des régionales de 2015. En Normandie, le cheval de fer va faire peau neuve et circulera, en quantité plus importante, sur un réseau de transport régional baptisé "NO_MA_D". Les premières rames Omneo Premium commandées à Bombardier par la Région circuleront bien à partir de 2020, comme initialement prévu. Les premières villes desservies seront:
  • Bayeux, Caen, Lisieux, Lison, Pont L’Evêque, Trouville-Deauville dans le Calvados
  • Carentan, Cherbourg, Valognes dans la Manche
  • Bréauté-Beuzeville, Le Havre, Rouen et Yvetot en Seine-Maritime
  • Bernay et Evreux dans l'Eure
L'année prochaine, au premier janvier, la Région assurera la gestion des lignes Intercités normandes. Au total, c'est une quarantaine de trains neufs qui seront mis en service en Normandie d'ici 2021. Les réservations deviendront obligatoires sur tous les Omneo Premium dans deux ans.

Les liaisons avec la capitale vont augmenter:

  • 16 allers et 17 retours Caen-Paris en 2020 contre 13 allers et 14 retours aujourd'hui
  • un aller-retour direct supplémentaire en semaine et des renforts le vendredi pour le Paris-Deauville
  • 35 allers et 32 retours en semaine sur le Paris-Rouen contre 27 allers-retours quotidiens aujourd'hui
  • création d'un aller-retour direct Paris-Dieppe, sans changement à rouen, le weekend
  • création d'un aller-retour direct qutodieine entre Paris-Montparnasse et le Mont-Saint-Michel (Pontorson)
  • un train Paris-Cherbourg direct toutes les deux heures et l’heure intermédiaire 1 train Caen-Cherbourg en correspondance avec un train Paris-Caen

Les lignes plus modestes ne sont pas oubliées

Si les liaisons entre Paris et les principales villes normandes sont l'objet d'améliorations notables (du moins, annoncées), les autres lignes ne sont pas pour autant oubliées. Ainsi, dans la Manche, la desserte de Coutances et Granville vers Caen va être augmentéee: 12 allers-retours sur le Caen-Coutances en 2020 (contre 9 en 2019) et 6 allers et 6 retours sur le Caen-Granville (contre 5 allers et 4 retours cette année).

La Région annonce également une augmentation du nombre de trains à Bourgtheroulde – Thuit Hebert, à Brionne, Bueil, Gaillon et Vernon-Giverny dans l'Eure mais aussi à Elbeuf, Etainhus - Saint-Romain, Morgny, Montérolier- Buchy et Longuerue – Vieux Manoir en Seine-Maritime. Trois allers-retours Caen-le Mans-Tours, avec corresppondace au Mans, seront aussi ajoutés l'an prochain.
 

Le nouveau plan de transport présenté ce lundi 3 juin est segmenté en quatre services:
  • Krono + : pour les trains Omneo Premium
  • Krono : pour les liaisons interurbaines
  • Citi : pour la desserte des territoires urbaisn et périurbains
  • Proxi : pour "la desserte fine de tous les territoires". Ce type de service concernera notamment les lignes routières normandes que la Région souhaite développer et rendre d'avantage compatible avec les horaires des lignes ferroviaires afin d'améliorer les correspondances.

Sur le même sujet

Replay JT midi en direct de la Batterie de Longues sur mer - 4 juin 2019

Les + Lus