• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Xavier Bailly, le “maître des clés“ du Mont-Saint-Michel, en route pour ”une nouvelle aventure”

A 59 ans, Xavier Bailly l'administrateur du Mont-Saint-Michel va bientôt s'attaquer à un nouveau défi professionnel : la gestion du château de Villers-Côteret
A 59 ans, Xavier Bailly l'administrateur du Mont-Saint-Michel va bientôt s'attaquer à un nouveau défi professionnel : la gestion du château de Villers-Côteret

Arrivé en 2014, l'administrateur du Mont-Saint-Michel quittera ses fonctions en septembre prochain pour prendre la direction du château de Villers-Cotterêts dans l'Aisne. Pour Xavier Bailly, ces cinq années passées sur le rocher resteront à jamais gravée dans sa mémoire.

Par CM et ND

Xavier Bailly devra bientôt rendre le lourd trousseau de clés qui ne le quitte jamais depuis bientôt cinq ans. C'est avec lui, que l'ancien directeur du patrimoine d'Amiens Métropole a peu à peu fait la connaissance de la Merveille. "Comme mes journées étaient très très remplies, c'était l'émotion du soir, la nuit, que je suis parti à la rencontre de l'abbaye du Mont-Saint-Michel, de toutes ses portes et de tous ces secrets....je dois vous avouer que c'était une émotion assez profonde, parfois même un petit frisson dans le dos, de découvrir ici un lieu, là un passage, et toujours avec un petit pincement qui me donnait à penser que oui, j'étais dans la Merveille.  J'ai la chance de faire un métier qui me donne des émotions fortes et particulièrement précieuses. Ces émotions vont me rester très profondément ancrées au fond du coeur, jusqu'à la fin de mes jours."
 
Xavier Bailly, le "maître des clés" du Mont-Saint-Michel sur le départ
Reportage de Nicolas Dalaudier et Joël Hamard

"A l'issue des cinq ans que j'ai passé ici, il reste encore pour moi bon nombre de mystères. Et heureusement. C'est un lieu qui, de toute éternité, interrogera nos contemporains, nos successeurs", explique Xavier Bailly. S'il reste encore des mystères à l'issue de ces cinq ans celui qui a eu la charge de coordonner la vie culturelle, touristique et religieuse du site, il y a aussi des motifs de satisfaction.

Ça a été un beau challenge


L'historien de l'art quittera en septembre prochain la Merveille avec le sentiment du devoir accompli. Sa plus grande joie: "Probablement d'avoir participé avec toutes les équipes du Mont-Saint-Michel à redonner une image positive à ce lieu exceptionnel. On a souvent en tête le Mont-Saint-Michel comme un lieu sur-fréquenté où seul le commerce serait le centre d'intérêt. En réalité non", estime Xavier Bailly, "Pour toute l'équipe du centre des monuments nationaux, c'est un lieu culturel d'exception qui mérite d'être restauré : la restauration de l'archange on l'a tous en tête, la restauration du cloître aussi. Rendre au Mont-Saint-Michel sa dimension historique, patrimoniale, spirituelle et exceptionnelle, ça a été un beau challenge.
 

Depuis juin 2014 Xavier Bailly s'occupait également du château de Carrouges dans l'Orne. A partir de  septembre prochain, il assurera l'administration d'un autre château, celui de Villers-Côteret, qui doit accueillir la future cité de la langue française après d'importants travaux de restauration. "Un bel enjeu professionnel", se réjouit l'actuel administrateur de l'abbaye du Mont-Saint-Michel.
 

Une nouvelle aventure qui permet à Xavier Bailly d'appréhender l'avenir avec optimisme et sans trop de regrets. "Il y a des milliers de choses que j'aurais rêvé de faire au Mont-Saint-Michel et que je n'aurais pas eu le temps de faire. Mais il faut garder une vision positive. D'autres les feront et ça c'est bien. Oui, il y aura un petit pincement au coeur mais le Mont-Saint-Michel reste un lieu ouvert à tous donc je pourrai y revenir et ça me laisse des perspectives différentes. Et je m'en réjouis à l'avance."





 

Sur le même sujet

Témoignage d'agriculteur

Les + Lus