Tulle : deux visiteurs au rendez-vous du "Hollande Tour"

La semaine dernière, le lancement du "Hollande tour" n'avait pas déplacé les foules. Cette fois-ci, le départ a bien eu lieu. Deux curieux ont participé à la visite, accompagnés d'une horde de journalistes.

Le président de la République François Hollande, le 20 juillet 2012. (Archive)
Le président de la République François Hollande, le 20 juillet 2012. (Archive) © AFP- Fred DUFOUR
La visite intitulée "sur les pas d'un président" a été créée par l'office du tourisme de Tulle il y a quelques semaines seulement. L'office comptait surfer sur la vague médiatique naissante autour du nouveau président de la République, François Hollande, ancien maire du Tulle mais aussi ancien président du conseil général de la Corrèze.

La première visite fait un flop


"Depuis le 6 mai, un certain nombre de visiteurs sont venus au comptoir pour nous demander où se trouvaient certains lieux liés à François Hollande, comme la mairie ou le Conseil général. Nous avons donc mis en place de notre volonté un circuit dans un premier temps pour les individuels", nous avait confié Anne Bestault il y a quelques jours.

Seulement, la première visite n'avait pas eu l'effet escompté. La presse avait pourtant relayé l'information. "On espère tout de même qu'elle (ndlr : la visite) soit adaptée au public. On a très peu communiqué pour l'instant. Peut-être qu'il est trop tôt pour dire qu'il y a un désintérêt" avait ajouté la directrice de l'Office pas vraiment inquiète.

Quoi qu'il en soit, ce mercredi, le départ a bien eu lieu. Au programme pour les deux visiteurs : la visite de la mairie, du Conseil général, un passage par la place de la cathédrale où François Hollande a prononcé son discours au soir de son élection et un repas dans le restaurant préféré de monsieur. Ils ont également été la proie d'une quinzaine de journalistes venus pour l'occasion. Cette visite doit avoir lieu tous les mercredis... Si les curieux sont vraiment au rendez-vous.

Découvrez le reportage de notre rédaction.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme politique