Haute-Vienne : Grandmont, une abbaye à redécouvrir

Publié le Mis à jour le

Dans les monts d'Ambazac, près de Saint-Sylvestre, les ruines de l'abbaye de Grandmont accueillent les visiteurs tout l'été.

LIMO_1730310_130820121645_F3
Visites des vestiges de l'abbaye de Grandmont

Un porche, quelques murs, il ne reste aujourd'hui que quelques vestiges de cette abbaye de Grandmont qui, du 12ème siècle et pendant près de 600 ans, fut un des haut lieux de la chrétienté. Ce site religieux abrita les reliques de Saint-Etienne et fut aussi important que l'abbaye de Cluny en Bourgogne. 


Après de multiples destructions et reconstructions, Grandmont perdit son dernier abbé en 1787. Son trésor fut disséminé dans le diocèse, ses pierres précieuses vendues et ses émaux fondus. Au début du 18ème siècle, les bâtiments furent détruits, les pierres réemployées pour d'autres constructions.
Une poignée de passionnés de l'association des Amis de Saint Sylvestre et de l'Abbaye de Grandmont fait revivre le lieu en organisant des visites guidées les samedi, dimanche et lundi du mois d'août. L'ensemble de Grandmont devrait prochainement être classé aux monuments historiques.