Six postes d’assistants de prévention et de sécurité pour l’académie de Limoges

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annaick Demars

Sur les 500 postes d’APS (assistants de prévention et de sécurité) qui viennent d’être créés en France, l’académie du Limousin en obtient 6 qui seront uniquement dédiés aux collèges

Si le nombre de postes est décidé au niveau national, leur répartition est faite par l’académie. Le rectorat de Limoges a annoncé ce matin que ces 6 APS seront uniquement affectés dans des collèges, afin de « mettre l’accent sur le côté préventif » du métier.

Les établissements concernés sont :
- en Haute-Vienne : les collèges Pierre de Ronsard et Firmin Roz à Limoges et Louis Jouvet à Bellac
- en Corrèze : les collèges Jean Lurçat et Jean Moulin à Brive
- en Creuse : le collège Martin Nadaud à Guéret

RECRUTEMENT EN COURS

Leur recrutement vient de commencer : il se fait à Bac+2 pour un salaire équivalent à celui des assistants d’éducation (soit 1 352€ bruts mensuels). Recrutés d’ici fin septembre, les APS suivront une formation de 2 mois avant de prendre leurs fonctions courant décembre.
Sur les 500 postes créés en France, l’académie de Limoges en obtient donc 6: elle est l’une des moins dotées de France avec la Corse (4 postes) et l’Auvergne (6 postes) alors qu’avec 50 et 46 postes, les académies de Créteil et Versailles sont les mieux dotées. Toutefois, les services du Rectorat estiment que ce chiffre n’est « pas si mal », proportionnellement au nombre d’élèves en Limousin

UNE PROMESSE DE CAMPAGNE

Ce nouveau métier, promesse de François Hollande, est mis en place afin «d’augmenter, dès la rentrée 2012, le nombre des adultes présents dans les établissements scolaires les plus exposés aux phénomènes de violence et dont le climat nécessite d'être particulièrement amélioré», précise la circulaire adressée aux recteurs d’académie et aux chefs d'établissements.