Cet article date de plus de 9 ans

Le frelon asiatique classé espèce envahissante et nuisible

Les apiculteurs viennent d'apprendre une "très bonne nouvelle". Le frelon Vespa velutina, plus communément appelé frelon asiatique vient d'être classé parmi les espèces nuisibles et envahissantes.
À la veille du Congrès Européen des Apiculteurs, l'annonce du ministère de l'Écologie satisfait les acteurs du monde apicole. "Le frelon asiatique cause des dommages importants sur les populations d'abeilles et participe ainsi au phénomène d'effondrement des colonies d'abeilles dans les ruches depuis plusieurs années" précise le communiqué du ministère diffusé mercredi en fin d'après-midi.

"Une très bonne nouvelle"


Le classement de cette espèce permettra de mettre en place des "programmes de lutte obligatoire au niveau national et départemental". "C'est une très bonne nouvelle, nous l'attendions depuis longtemps", a déclaré Olivier Belval, président de l'Union nationale de l'Apiculture française (UNAF), à un correspondant de l'AFP. 

Le frelon asiatique est suspecté d'être arrivé en France au début des années 2000 dans des cales de bateaux en provenance de Chine arrivés à Bordeaux. Vespa velutina a été observée pour la première fois en France en 2004 dans le Lot-et-Garonne. L'Aquitaine a donc été la première région de France a être colonisée par l'insecte destructeur de ruches.

Des victimes humaines


Au delà de la destruction des ruches d'abeilles, très utiles à l'écosytème, le frelon asiatique peut causer de graves problèmes à l'hommes pouvant entraîner la mort, lorsqu'il se sent en danger. En juin 2011, une quinquagénaire succombait à une attaque de frelons dans le Médoc. En août 2011, c'est un père de famille de 38 ans qui mourrait près de Toulouse après avoir été piqué par un frelon asiatique. Les piqures de l'insecte nuisible seraient responsables de dix à vingt décès par an. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement