32ème de finale de la Coupe de France : les Lions bordelais (CFA) ont dévoré Carquefou (National) 1-0

Publié le Mis à jour le

C'était la fête du ballon rond au Bouscat, près de Bordeaux. Le stade Sainte Germaine était quasiment plein. 2000 spectateurs se pressaient dans les gradins. La clameur a été immense au coup de sifflet final qui a vu la victoire des bordelais.

Une énorme joie pour les joueurs du Stade Bordelais et pour leurs supporters. Le but de la victoire à la 90ème minute leur assure une place en 16ème de finale. Une première dans l'histoire du club.

Si le match a été à peu près équilibré en première partie de jeu, les carquefoliens se sont pourtant bien installés dans le camp des girondins et dès la 15ème minute, une frappe de Fauchan pour Carquefou a fait trembler la défense bordelaise sans pour autant aller au fond des filets.
A près d'une demi-heure de jeu, c'est encore l'équipe de la banlieue nantaise qui se créée une occasion avec le premier corner de la partie repris par Thomas (Carquefou) dont la frappe frôle le poteau d'Ardouin (Stade Bordelais).
Puis coup sur coup, deux cartons jaunes sont sifflés par l'arbitre contre des joueurs bordelais (Dia pour une faute sur Fauchan et Belbachir pour contestation).
C'est peut-être la pique qui aiguillonne les Lions puisqu'à la 41ème minute, ils s'offrent un corner, repoussé par le gardien de Carquefou.
L'arbitre siffle la mi-temps et regagne les vestiaires sous les huées du public.

A la reprise, pas de changement dans les effectifs. Et le Stade Bordelais semble avoir retrouvé du mordant comme à la 54ème minute où Bacle (Stade Bordelais) exécute un tir en pivot à la réception d'un centre de Barata. Mais Joinel arrête le ballon.
Autre exemple de la reprise de confiance des bordelais avec à la 59ème, une frappe de l'extérieur du gauche de Dia (Stade Bordelais) des 25 mètres. Un ballon qui rase la transversale.
Carquefou enchaîne les imprécisions techniques laissant le champ libre aux girondins. A la 77ème, percée bordelaise dans la défense de Carquefou. Le public donne de la voix. Les bordelais marquent dans la foulée (Dia 90ème).
Bordeaux gère cette avance et contient Carquefou dans son camp.
4 minutes additionnelles crispent les joueurs de part et d'autre mais pas de mauvaise surprise pour les girondins qui attendent maintenant de connaître le nom de leur prochain adversaire.