Cet article date de plus de 8 ans

Maïga pour succéder à Gouffran?

Yoan Gouffran s'est engagé à Newcastle pour quatre ans et demi après avoir passé la visite médicale mercredi. Les Girondins, qui récupèrent 1, 5 ME sur son transfert, ont choisi son successeur. 
L'attaquant du club anglais de West Ham Modibo Maïga ( à gauche) est le grand favori pour remplacer Yoan Gouffran à Bordeaux
L'attaquant du club anglais de West Ham Modibo Maïga ( à gauche) est le grand favori pour remplacer Yoan Gouffran à Bordeaux © Lindsey Parnaby AFP
Sur un plan économique, Bordeaux a réalisé une bonne opération en vendant son meilleur buteur cet hiver. Car Yoan Gouffran était libre en juin et comme il avait refusé de prolonger son contrat de deux ans, son départ n'aurait rien rapporté à son ancien club s'il s'était produit à l'issue de la saison. Sportivement, en revanche, ce n'est pas forcément la même histoire. Car Francis Gillot a perdu son réalisateur le plus performant depuis un an et demi ( 14 buts en Ligue 1 l'année dernière, huit cette saison). Et à cette époque de la saison, les bons attaquants sont aussi rares que chers.


Maïga en pôle

L'entraîneur Bordelais, qui savait au moment de prolonger son contrat début janvier qu'il allait perdre son attaquant le plus performant, s'active avec la cellule de recrutement pour dénicher la perle rare. Francis Gillot apprécie tout particulièrement son ancien joueur à Sochaux lors de la saison 2010-11, Modibo Maïga. Joueur puissant, capable de marquer et de prendre la profondeur, son profil est idéal. Il joue les utilités en Angleterre à West Ham et le challenge de Bordeaux l'intéresse. Mais le dossier n'est pas simple. Car les Hammers n'ont pas forcément envie de prêter, voire de vendre à bas prix leur attaquant. De plus, Maïga dispute actuellement la Coupe d'Afrique des Nations avec le Mali. Il ne serait donc pas opérationnel avant au moins début février. Selon Francis Gillot, plusieurs pistes sont à l'étude : " on a des solutions " disait-il lundi en conférence de presse. Bordeaux pourrait faire un effort en anticipant le recrutement de l'été, comme il l'a fait en janvier 2011 avec les arrivées de Mariano et de Ludovic Obraniak. Il y va de ses ambitions en Ligue 1.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football sport