La direction d'Albany veut maintenir "autant que possible" l'emploi à Saint-Junien et Sélestat

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Bélingard
Usine Albany à Saint-Junien (Haute-Vienne)
Usine Albany à Saint-Junien (Haute-Vienne)

Dans un communiqué publié au lendemain de la deuxième table ronde au ministère du redressement productif, l'industriel veut retrouver "le chemin de la confiance" auprès de l'ensemble des partenaires du dossier

La direction du groupe, basé pour l'Europe à Neuheusen (Suisse), rapppelle ses objectifs pour les deux usines actuelles du groupe ainsi que pour le futur site de Commercy dans la Meuse. Albany veut "consolider sa position de leader sur le marché des toiles pour les industries de process", et "renforcer la compétitivité des deux sites français par un fort investissement technologique". Pour y parvenir, l'industriel déclare donc sa volonté de "maintenir, autant que possible, en fonction des besoins prévisionnels de compétences, les emplois sur les deux sites." On notera aussi le souhait d'Albany "de répondre à l'attente des territoires de maintenir l'activité sur les bassins d'emploi de Saint-Junien (Haute-Vienne) et de Sélestat (Bas-Rhin)."  Est-ce une déclaration susceptible de redonner la confiance aux salariés et aux élus à Saint-Junien ? Le comité central d'entreprise du  14 février prochain sera décisif.

Communiqué d'Albany International

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.