Une écolière privée de repas lorsque sa cantine sert du porc au menu

La cantine de l'école publique de La Roche-Posay ne sert plus de repas sans porc / © Maxppp
La cantine de l'école publique de La Roche-Posay ne sert plus de repas sans porc / © Maxppp

Pascale Moreau, la maire de La Roche-Posay, refuse que la cantine de l'unique école publique de sa commune serve des repas différenciés aux enfants pour des motifs religieux. Une mère se rebiffe contre cette décision.

Par Bernard Dussol

Une fois de plus, une fillette au centre d'un imbroglio qui entremêle des aspects de discrimination, de pratiques religieuses, de morale et de conflit entre parents.
La mère de Candice, scolarisée à l'école Claire Fontaine ​de La Roche-Posay, est une commerçante de la ville qui tient trois établissements. Fawzia Benafla a enragé lorsqu'elle a reçu un courrier de la mairie lui indiquant que désormais il ne serait servi de menus particuliers aux enfants que pour des raisons de santé. Or il se trouve que sa fille, comme ses deux soeurs précédemment, ne mange pas de porc. Résultat : le jour où la cantine sert du porc au menu, la petite Candice ne peut bénéficier d'un autre plat.

La mère de Candice demande à la mairie de revenir sur cette décision et se dit prête à déposer plainte pour obtenir satisfaction. A la mairie de La Roche-Posay, on indique ce matin que la maire, Pascale Moreau, est indisponible et qu'elle devrait faire connaître sa position très bientôt dans un communiqué de presse. 

Un précédent dans la région de Toulouse

Lundi 12 septembre, Arnaud Lafon, maire (Modem) de Castanet-Tolosan, dans la banlieue toulousaine, a annoncé son intention de supprimer les menus différenciés à la cantine, pour y imposer un menu unique pour tous les enfants, y compris musulmans. Une décision très contestée par les parents d’élèves musulmans et leurs représentant qui ont décidés de réagir.

Sur le même sujet

Soirée de lancement de NoA, la chaîne 100% Nouvelle-Aquitaine

Les + Lus