France 3 Limousin diffusera en juin un documentaire sur Raymond Poulidor

Ce film sera une première du genre coproduit avec la société Interscoop et qui sera diffusé à la veille du centenaire du Tour de France fin juin 2013

Raymond Poulidor lors d'une séance de dédicace d'un de ses livres
Raymond Poulidor lors d'une séance de dédicace d'un de ses livres © NICE MATIN/LAURENT MARTINAT
Le documentaire sera réalisé par Jean Luret, qui est un documentariste originaire du Berry mais qui connait bien le Limousin où vit une partie de sa famille. Un certain nombre de séquences seront prochainement tournées à Saint-Léonard chez le champion cycliste mais aussi sur les lieux qu'il a fréquentés dans sa jeunesse comme la piscine ou l'école.  Nous avons posé quelques questions au réalisateur en avant-première de ce tournage :


Quel est le Poulidor que vous voulez nous montrer à travers votre film ?

Ce sera une histoire et non un portrait. On veut raconter l’histoire d’un personnage qui a des valeurs, et qui a été pendant des années et des années le « chouchou » de la France dite profonde. On veut comprendre pourquoi cet homme a un tel charisme et pourquoi il est autant apprécié. Cela dit il n’y a pas que des choses lisses, mais sa vie est intéressante, sa vie est passionnante.


Est-ce que vous allez aborder des sujets qui fâchent dans le cyclisme… par exemple, le dopage ?

Poulidor a été le premier à être testé. C’était dans les années soixante. Lui a pris ça avec beaucoup de recul, alors que ses compagnons de Tour ont fait grève ce jour là !  Lui était relaxe, et ne se posait pas de questions. C’est une anecdote mais je pense que c’est le genre de choses qui va intéresser le grand public.


Quels seront les principaux lieux de tournage ?

Je suis sur les traces de Poulidor depuis quelque temps. Poulidor a deux vies. Sa première vie de coureur cycliste et sa seconde vie qui est une vie d’un Monsieur honnête et tranquille qui vend ses bouquins. Je l’ai retrouvé par exemple dans une grande surface où il est assis derrière sa table, très modestement. Et les gens le reconnaissent, viennent acheter ses livres. Il a ce besoin de reconnaissance qui est permanent et surtout il est agréable. C’est un personnage qui attire encore les foules !
Bio-express
Jean Luret est né en 1942 à Chateauroux (Indre) . Après un long séjour en Angleterre, il revient à Paris pour créer une première société de production cinématographique Les Films de Berri. On lui doit en particulier ces dernières années des documentaires remarqués comme" Katoucha", le destin tragique d'un top model, ou encore "Les nuits Bleues de Michou" et aussi un portrait de Geneviève de Fontenay.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
télévision cyclisme sport