Cet article date de plus de 8 ans

Le comité central d'Albany a été interrompu ce matin et reporté au 28 février

Le comité central d'entreprise convoqué aujourd'hui à Sélestat (Alsace) s'est terminé beaucoup plus tôt que prévu car la direction n'aurait pas apprécié un arrêt de travail observé durant la réunion par des salariés de l'entreprise
Le 18 décembre 2012 les salariés d'Albany Selestat et Saint-Junien manifestaient ensemble devant Bercy alors que se tenait une table ronde en présence d'Arnaud Montebourg, des salariés et de la direction d’Albany International.
Le 18 décembre 2012 les salariés d'Albany Selestat et Saint-Junien manifestaient ensemble devant Bercy alors que se tenait une table ronde en présence d'Arnaud Montebourg, des salariés et de la direction d’Albany International. © PHOTOPQR/L'ALSACE/Thierry Gachon
La réunion a été reportée au 28 février prochain. Il faut rappeler que 75 emplois devaient être initialement supprimés à Saint-Junien dans le plan de restructuration présenté par la direction à l'automne dernier. Dans ce plan il était précisé que "la réorganisation des activités de production des deux sites industriels de Saint-Junien et Sélestat ... s'accompagnerait d'une adaptation des fonctions supports, se soldant par une réduction de 201 postes répartis sur les deux sites". Depuis le 21 novembre dernier, deux tables rondes ont été organisées au ministère du redressement productif d'Arnaud Montebourg, mais sans résultat jusqu'à présent.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social usine albany saint-junien emploi