Saint-Martin-de-Ré : une surveillante de prison tente de mettre fin à ses jours sur son lieu de travail

Les faits se sont déroulés hier vendredi mais on ne l'a appris qu'aujourd'hui. A Saint-Martin-de-Ré, une surveillante de prison en conflit avec sa hiérarchie a tenté de se suicider avec son arme de service dans le mirador qu'elle occupait. Ses jours ne sont pas en danger.

© F3 Poitou-Charentes
Une surveillante de la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré (Charente-Maritime), en conflit avec sa hiérarchie, a attenté à ses jours avec son arme de service, vendredi dans le mirador qu'elle occupait, a-t-on appris samedi auprès des syndicats pénitentiaires qui appellent à un rassemblement mardi.
"Il y avait une situation conflictuelle que la direction, alertée par les surveillants, connaissait", a dit à l'AFP le délégué régional FO, Christophe Beaulieu. Contactée, l'administration pénitentiaire n'a pu être jointe samedi.

La surveillante, touchée à l'abdomen, a été extraite du mirador par les pompiers à l'aide d'une grue. Hospitalisée d'urgence, ses jours ne sont pas en danger, a-t-on précisé de même source.
L'ensemble des organisations syndicales FO, UNSA, CGT, SPS, appelle à un rassemblement mardi à 07H00 devant les portes de la centrale en signe de mécontentement contre "la hiérarchie qui n'écoute pas ses agents", a dit M. Beaulieu.
"La hiérarchie avait été avertie la veille au soir de ne pas affecter cette collègue dans une situation à risque. Elle a ignoré l'avertissement alors qu'on aurait pu éviter cet incident terrible", a déclaré le délégué syndical.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter