Cet article date de plus de 8 ans

La députée Sophie Dessus n'est pas "rangée derrière les opposants" au barreau LGV Poitiers-Limoges

La parlementaire socialiste publie une lettre que lui a adressée le 29 mars dernier le ministre des transports, Frédéric Cuvillier, où ce dernier confirme que le POLT ne sera pas sacrifié pour construire la future LGV ( voir pièce jointe)
Sophie DESSUS avec Emmanuel KESLER, directeur de cabinet de Frédéric CUVILLIER ( Assemblée Nationale, 21 mars 2013)
Sophie DESSUS avec Emmanuel KESLER, directeur de cabinet de Frédéric CUVILLIER ( Assemblée Nationale, 21 mars 2013) © D.R.
Cette lettre ministérielle met ainsi un terme, selon la députée,  à la polémique ouverte par le courrier du directeur général des Infrastructures, fin janvier, qui faisait état d'un "schéma de réduction à 4 allers-retour sur la ligne Polt contre 11 actuellement. Et Sophie Dessus tient à démentir une information publiée par l'Echo, selon laquelle elle se serait "rangée" derrière les opposants au barreau LGV Poitiers-Limoges. 

Désormais estime Sophie Dessus LGV et POLT ne sont pas "contradictoires mais complémentaires". La députée rappelle qu'elle avait interpellé le ministre des Transports de manière conjointe avec Gérard Bonnet, président du Conseil Général de la Corrèze et de Bernard Combes, Maire de Tulle et conseiller technique auprès du Président de la République.

Courrier ministre










Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv politique