Ségolène Royal sera candidate à sa succession en 2015 à la tête du conseil régional

Ségolène Royal, présidente du Conseil Régional Poitou-Charentes et vice-présidente de la BPI (Banque Publique d'Investissement) / © Xavier de Torres. Maxppp
Ségolène Royal, présidente du Conseil Régional Poitou-Charentes et vice-présidente de la BPI (Banque Publique d'Investissement) / © Xavier de Torres. Maxppp

Ségolène Royal assure aujourd'hui que "quoi qu'il en soit, je serai candidate à ma succession à la tête du conseil régional de Poitou-Charentes" en 2015.

Par C.H + AFP

Ségolène Royal fait cette annonce dans une interview au journal Le Monde daté de ce mardi 13 mai 2013.
Souhaitez-vous entrer au gouvernement ? Ségolène Royal répond à nos confrères du Monde que "ce n'est pas d'actualité. Comme dit Roosevelt : faire ce que l'on a faire, là où l'on est, avec les moyens que l'on a. J'ai lancé de grands chantiers dans ma région laboratoire et je veux les mener à leur terme...quoi qu'il en soit, je serai candidate à ma succession à la tête du conseil régional de Poitou-Charentes aux prochaines élections régionales."
Interrogée par de nombreux médias, Ségolène Royal estime par ailleurs qu'il faut "restructurer la vaste galaxie de Bercy" (ministère de l'économie et des finances) pour faire taire la zizanie ministérielle et qu'il est nécessaire d'accélérer les réformes.
La présidente de Poitou-Charentes et vice présidente de la Banque Publique d'Investissement (BPI) publie cette semaine un livre intitulé "Cette belle idée du courage" chez Grasset.
Explications et réactions en vidéo avec Pacôme Le Mat et Thomas Chapuzot
DMCloud:67167
Ségolène Royal candidate pour un 3ème mandat à la tête de la région
Les réactions dans la région




Sur le même sujet

Mag Basque : Enfants juifs en Pays basque 1940-1945

Les + Lus