Cet article date de plus de 7 ans

"Poitiers occupé, Poitiers bombardé", l'album photo des soldats allemands pendant l'occupation

Le livre de Gérard Simmat et Jean-Marie Augustin n'a rien à voir avec les image habituelles de l'occupation et pour cause, ces photos ont été prises en très grande majorité par les soldats allemands cantonnés à Poitiers. Et c'est une ambiance "presque de vacances" qui ressort de cet ouvrage.
Des soldats allemands attablés dans un restaurant de Poitiers en 1940
Des soldats allemands attablés dans un restaurant de Poitiers en 1940 © Fonds Gérard Simmat
Poitiers a été occupée pendant plus de 52 mois par l'armée allemande, les derniers soldats de la Wehrmacht ont quitté la ville le 5 septembre 1944.
Les auteurs ont retrouvé outre-Rhin la très grande majorité des photographies présentées dans leur livre. Elles ont été conservées après-guerre par les familles des soldats allemands ou par des collectionneurs et nous offre aujourd'hui une vision bien évidemment partielle de l'occupation. La vie quotidienne vue par l'occupant pendant cette période n'a bien entendu rien à voir avec celle vécue par la très grande majorité de la population poitevine. Un regard "décalé" qui prend parfois des airs d'album de vacances.
Deux parties dans ce livre, la première regroupe les photos prises par les soldats allemands sur les scènes de l'ocuupation, la seconde nous montre la ville bombardée. Entre juin 1940 et août 1944, quatre bombardements ont touché Poitiers. Les clichés des destructions ont été pris là encore par des Allemands mais aussi par des Poitevins qui ont bravé l'interdiction faite aux Français à partir de septembre 1940 de prendre des photographies en plein air.

En vidéo, Elodie Gérard et Laurent Gautier feuillettent pour nous le livre "Poitiers occupé, Poitiers bombardé". Ils ont rencontré Jean-Marie Augustin et Gérard Simmat
durée de la vidéo: 02 min 17
"Poitiers occupé, Poitiers bombardé", sortie du livre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire