Ecoutes de Tarnac : Benjamin Rosoux, l’un des mis en examen, s’exprime à propos d’une levée possible du secret défense

Publié le Mis à jour le

La déclassification de plusieurs documents secret-défense avait été demandée en février dernier par la juge d’instruction de Brive, Cécile Lasfargues, chargée de ce volet de l’affaire et un avis favorable vient d’être rendu par la commission consultative de la Défense Nationale

Le Premier Ministre doit donc prendre une décision à partir de cet avis mais il est encore trop tôt pour savoir s'il suivra ou non la recommandation de la commission. Toujours est-il que l'un des avocats les plus en vue de cette affaire, William Bourdon, qui représente une partie des personnes mises en examen, a aussitôt réclamé la levée totale du secret défense (car dans l'avis rendu par la commission, il ne s'agit que de certains documents).

L'enjeu est politique, estime M. Bourdon, qui considère que le président Hollande avait promis de ne pas entraver la justice et la manifestation de la vérité. "Il doit passer aux actes" commente l'avocat. Vous pourrez retrouver son interview ce soir dans le reportage de Cécile Descubes et Christian Chauleau qui se sont rendus dans le village de Tarnac aujourd'hui. Notre équipe a recueilli également le témoignage de Benjamin Rosoux, l'un des mis en examen qui a accepté de sortir d'un long silence médiatique.

[video] reportage à Tarnac sur la levée du secret défense
durée de la vidéo: 02 min 01
tarnac secret défense

Interviennent dans ce reportage:

Benjamin Rosoux, Epicier à Tarnac, un des mis en examen
Maître William Bourdon, avocat des co-inculpés (affaire des écoutes)