Des exploitants agricoles s'associent contre le projet de LGV Limoges-Poitiers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicole Brémaud

Près de 200 exploitants agricoles sont menacés d'expropriations ou voient leur terres amputées, leur activité bouleversée par le tracé de la future LGV : ils se mobilisent

L'enquête publique concernant la LGV Limoges-Poitiers vient de commencer, tous les détails du projet sont dévoilés en mairie ou en préfectures de Haute-Vienne et de la Vienne. La nouvelle ligne traverse de nombreuses forêts et plus d'un millier d'hectares de terres agricoles à indemniser, des terres transmises depuis plusieurs générations comme ici à Saint-Bonnet-de-Bellac .

 Reportage de Denis Thibaudeau et Antony Borlot, intervenants: Yves Szczepaniak, éleveur de la ferme du Paillé, Louis Marie Mainguy, animateur de l'ADE, Jeannot Szczepaniak, papa d'Yves et Gérard,
lgv