LGV Limoges-Poitiers: la commission Duron enterrerait le projet

Publié le Mis à jour le

Pour la deuxième fois en quelques mois, une "fuite" dans la presse fait état de manière prématurée des conclusions de la commission "mobilité 21" au sujet du projet entre les deux capitales régionales

"L' Usine Nouvelle" publie en exclusivité sur son site internet un article intitulé: "Infrastructures: les choix de la commission Mobilité 21". On peut y lire que la commission rendra ses arbitrages en début de semaine prochaine ( dans un tweet, le président Philippe Duron a d'ailleurs indiqué que le rapport serait officiellement remis le 26 juin, voir notre article précédent).

Pour la deuxième fois en quelques mois, le barreau Poitiers Limoges semblerait fortement remis en cause par "Mobilité 21". En mars dernier le site "Mobilicité" avait déjà fait état d'un classement en bas de liste du projet. Mais un droit de réponse avait alors été exercé par les membres de la commission Duron dans un courrier adressé au média sommé de faire un rectificatif. Le courrier déplorait "ces spéculations non fondées".

Dans l'article mis en ligne ce mardi 18 juin, l'Usine Nouvelle est encore plus formelle: "la seule ligne LGV qui devrait être construite dans les dix ou quinze prochaines années serait la LGV Bordeaux-Toulouse". Et d'ajouter:

Le barreau Poitiers-Limoges, vertement critiqué pour son peu d'intérêt, est enterré.


Une petite phrase qui devrait encore susciter de nombreuses réactions, de part et d'autre dans la région, alors que l'enquête publique est ouverte officiellement depuis le 30 mai dernier.