Lgv Limoges-Poitiers: le maire de Limoges rassuré par l'Elysée après les fuites de la commission Duron

Publié le Mis à jour le

Un communiqué a été publié mercredi par le service de communication de la ville de Limoges à la suite des informations qui avaient filtré au sujet d'un enterrement du projet par la commission mobilité 21

Le maire de Limoges, député-maire de la Haute-Vienne, a rencontré mercredi 19 juin, deux conseillers du président de la République, M. Bernard Combes, chargé des relations avec les élus et M. Patrick Vieu, chargé de l'environnement et des territoires.

Selon le communiqué ces deux interlocuteurs " lui ont confirmé l'intérêt fondamental de la LGV Poitiers-Limoges". Ainsi la publication du rapport de la commission présidée par Philippe Duron, le député-maire de Caen, annoncée pour le 26 juin, " ne remettrait aucunement en cause le calendrier prévisionnel de ce dossier".

Le communiqué de la mairie de Limoges conclut que "l'enquête publique de la LGV Poitiers-Limoges se poursuit jusqu'au 12 juillet dans la perspective de la déclaration d'utilité publique fin 2014/début 2015".