La pluie et le froid ont favorisé les maladies: les viticulteurs contraints de traiter les vignes

En juillet, les grappes devraient être plus grosses, le soleil a manqué et l'humidité a favorisé l'apparition de maladies sur les vignes. La bouillie bordelaise et les produits soufrés sont utilisés pour traiter les vignes même en culture bio

Les cultures d'une façon générale ont beaucoup souffert du printemps désastreux. La végétation a deux à trois semaines de retard. Dans le pays du Cognac, la tendance pour ces vendanges 2013 n'est pas à l'optimisme, la production sera réduite.
Le soleil a fait son apparition et les viticulteurs passent dans les rangs et pour enrayer le développement des maladies, traitent au sulfate de cuivre et aux produits soufrés les vignes endommagées par les pluies .

Reportage de Bruno Pillet et Cécile Landais. Intervenants: Emmanuel Painturaud, viticulteur, Sophie Brard-Blanchard viticultrice

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité