• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Forte mortalité pour les huîtres triploïdes de Marennes-Oléron depuis le début de l'été

© ftv
© ftv

Depuis le début de l'été 2013, une bactérie toucherait les huîtres triploïdes adultes en passe d'être commercialisées à Marennes-Oléron et pourrait être à l'origine de leur forte mortalité. 

Par D.L.

Cette année, la mortalité des huîtres triploïdes (huîtres de laboratoire, stériles, nées en écloseries et pas en milieu naturel) prend une nouvelle dimension.
Elle pourrait bien fragiliser un peu plus une filière ostréicole déjà en crise dont ce type d'huître représente aujourd'hui, environ 30 % du parc.
La bactérie potentiellement responsable de la mort des huîtres s'appelle la vibrio aestuarianus. Un agent infectieux très répandu qui semble avoir proliféré cette année.
Alors quels sont les effets de cette bactérie ? D'où vient-elle et comment la combattre ? C'est ce qu'ont cherché à savoir Ingrid Gallou et Caroline Leduc dans ce reportage vidéo tourné à La Tremblade, en Charente-Maritime.

Forte mortalité pour les huîtres triploïdes de Marennes-Oléron depuis le début de l'été



Sur le même sujet

Ford Blanquefort, gilets jaunes et marcheurs pour le climat : à Bordeaux, une journée de mobilisations

Les + Lus