Pas assez de médecins en Limousin

Le problème est déjà important dans notre région, et il va s’accentuer : selon l’Agence Régionale de Santé, 1 médecin généraliste sur 4 en activité a plus de 60 ans.

Le nombre de médecins de campagne est en constante diminution.
Le nombre de médecins de campagne est en constante diminution.
En Limousin, selon l’Agence Régionale de Santé (ARS), la « densité de médecins généralistes est supérieure à la moyenne nationale mais avec une grande disparité entre les départements et les zones rurales et urbaines ».

Une pénurie de médecins est donc ressentie dans de nombreuses zones rurales. Un problème qui risque de s’accentuer avec le départ à la retraite de médecins généralistes qui ne seront pas remplacés.

Pour tenter de faire face, un dispositif a été mis en place en Corrèze : une aide de 10 000 euros versée à un médecin l’année de son installation. Il y a deux conditions : exercer au moins 5 ans dans le département, et s’installer dans une zone déficitaire.

L’enjeu est important dans ce département. Julie Radenac et Jacques Danin ont rencontré Michel Teindas, un « médecin de campagne » qui partira bientôt à la retraite.


Pour en parler, Jacky Herbuel-Lepage, directeur de l'offre de soins à l’ARS Limousin, sera ce soir l’invité de notre journal à 19h.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter