Bordeaux, enfin le réveil ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicolas Morin .

A la dérive en championnat, les Girondins espèrent se relancer grâce à la Ligue Europa. Mais le voyage à Francfort ce jeudi (19h) s'annonce compliqué.

D'une compétition à l'autre pour renaître. En attérissant mercredi en début d'après-midi sous la pluie de Francfort, les hommes de la Gironde nourrissent l'espoir de lancer enfin leur saison. Car jusqu'à présent, elle n'a été qu'une accumulation de déconvenues. En six rencontres, une lors du Trophée des Champions, et cinq journées de championnat, Bordeaux n'a gagné qu'une fois, pour un nul et quatre défaites. Pour un club qui se veut ambitieux, le cru 2013-14 sent bon la piquette. "Notre début de saison est compliqué mais il ne sert à rien de faire des bilans avant dix journées de championat. La coupe d'Europe va nous permettre de voir autre chose dans un contexte différent et cela peut nous faire du bien " explique Cédric Carrasso. Cheick Diabaté est encore plus clair : " on se relancera si on gagne ce premier match ou si on ramène un résultat positif. Sinon, ce sera compliqué".

Le principal adversaire

Dans un groupe qui comporte aussi les chypriotes de l'Apoel Nicosie et la formation israélienne du Maccabi Tel Aviv, l'Eintracht Francfort semble le principal rival des Girondins dans la course aux deux premières places, synonymes de qualification pour les seizièmes de finale. Sixièmes de leur championnat la saison passée, les allemands n'ont pas bien commencé la Bundesliga. Mais ils ont bien réagi le week-end dernier en s'imposant 3-0 à l'extérieur pour remonter à la douzième place. Dans son stade magnifique, qui devrait être presque plein, ce sera un adversaire redoutable. Bordeaux devra donc élever son niveau de jeu et être beaucoup plus efficace dans les deux surfaces sous peine de recevoir une nouvelle claque. "Francfort est mieux armé avec un effectif important. L'attaquant Vaclav Kladec est dangereux et il n'est pas le seul. En revanche, Bordeaux est en reconstruction et se cherche cette saison" analyse l'ancienne gloire allemande des Girondins Dieter Müller sur le site du journal Bild.

Priorité au championnat

En laissant Planus, Sané, Saivet, Mariano et N'Guemo s'entraîner à Bordeaux, soit autant de titulaires potentiels, Francis Gillot ne fait pas de ce déplacement dans la cinquième ville d'Allemagne sa priorité de la semaine. ll va en profiter pour donner du temps de jeu aux doublures comme Faubert, Jussiê, Rolan ou Bréchet tout en économisant ses forces vives pour un autre voyage bien plus important, à Lorient ce dimanche. Car la situation devient inquiétante en Ligue 1. Seizième avec quatre petits points et un seul d'avance sur la zone de relégation, Bordeaux n'a plus droit à l'erreur. Ses trois prochains matchs, face aux Bretons donc, Reims mercredi prochain  et Evian le 29 septembre seront bien plus déterminants pour la suite de la saison.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité