Décès inexpliqué d'Hayat Lotfi, ancienne tête de liste pour les Verts aux municipales à Limoges

Hayat Lotfi / © EELV 87
Hayat Lotfi / © EELV 87

L'enseignante à la faculté de pharmacie de Limoges a été retrouvée morte à son domicile. Le procureur de la République de Limoges a demandé une autopsie du corps

Par Gwenola Beriou

Hayat Lotfi a été retrouvée morte à son domicile, jeudi. Après les premières analyses, rien ne permet de déterminer l'origine du décès, qui pourrait dater de mardi dernier. Une autopsie sera pratiquée lundi.

Hayat Lotfi avait 51 ans. Née à Rabat au Maroc, elle était arrivée en France pour faire son doctorat de chimie à Lyon.
Installée à Limoges depuis 1992, elle enseignait à la faculté de pharmacie où elle était maître de conférences en toxicologie.

Engagée politiquement pour la cause écologique, Hayat Lotfi s'était présentée comme co-tête de liste pour les Verts aux municipales à Limoges en 2008, et était suppléante de Nicolas Berthon sur la 1ère circonscription de Haute-Vienne pour les législatives de 2007.
Elle a également été deux fois candidate sur le canton de Limoges-Carnot, en 2004 et 2011.
Hayat Lotfi était la co-fondatrice de l'association "Culture Magherb Limousin", militante de la Maison des Droits de l'Homme et de la FCPE.

Sur le même sujet

La première section scolaire de Wakeboard en France

Les + Lus