Intoxications au monoxyde de carbone : la préfecture de Charente-Maritime lance une campagne de prévention

© MaxPPP
© MaxPPP

Comme chaque hiver, les autorités rappellent quelques conseils de prudence pour prévenir les risques d'intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz inodore et incolore est à l'origine d'une centaine de décès par an en France. 

Par Elodie Gerard

C'est un problème récurrent et bien connu des pompiers. Ces derniers jours, ils sont d'ailleurs intervenus à plusieurs reprises pour des intoxications au monoxyde de carbone en Charente-Maritime. 

De quoi susciter l'inquiétude de la préfecture du département qui vient de lancer sa traditionnelle campagne de prévention. En France, ce gaz invisible, inodore, et non irritant est responsable d’une centaine de décès chaque année.
L’utilisation d’appareils à combustion mal entretenus ou utilisés dans de mauvaises conditions présente un risque d’intoxication.

Comment éviter ces accidents ?  

  • Faites impérativement entretenir vos appareils de chauffage et de production d’eau chaude à combustion par un professionnel qualifié, la réglementation l’oblige ;
  • Faites ramoner les conduits d’évacuation des fumées par un professionnel qualifié, la réglementation l’oblige ;
  • Ne vous chauffez jamais avec des appareils non destinés à cet usage (réchauds de camping, fours, brasero, barbecues, cuisinières, etc.) ;
  • N’utilisez sous aucun prétexte un groupe électrogène dans un lieu fermé (maison, cave, garage…) : ils doivent impérativement être placés à l’extérieur des bâtiments ;
  • N’utilisez jamais de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion ;
  • Aérez quotidiennement votre habitation et n’obstruez jamais les grilles de ventilation, même par temps froid.

Quels symptômes ? 

  • des maux de tête
  • des nausées
  • une confusion mentale
  • de la fatigue
Ces symptômes peuvent ne pas se manifester immédiatement et toucher plusieurs personnes. Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort. La prise en charge dès les premiers symptômes doit être rapide et peut justifier une hospitalisation spécialisée.

En cas de soupçon d’intoxication, aérez immédiatement les locaux, arrêtez si possible les appareils à combustion, évacuez les locaux et appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112.

Sur le même sujet

Le Tour de France sur l'île de Ré

Les + Lus