Des pesticides, des herbicides et des algues bleues dans la Sèvre nantaise

L'état écologique de la Sèvre nantaise n'est pas très bon. Un problème d'autant plus important que l'eau potable destinée aux populations y est prélevée directement. 20% des habitants du Choletais la consomment. 

Les eaux troubles de la Sèvre nantaise
Les eaux troubles de la Sèvre nantaise © FTV
Comme beaucoup de rivières françaises, la Sèvre nantaise est polluée et son état ne s'améliore pas.
Dans l'eau, on y trouve des pesticides, des herbicides et des algues bleues; un cocktail dangereux pour l'eau potable qui inquiète les scientifiques et les élus. 

Car ce cours d'eau, long de 133 km qui prend sa source dans les Deux-Sèvres au  nord du département pour se jeter dans la Loire, dessert en eau portable une partie de la population. Des mesures s'imposent donc pour préserver la Sèvre nantaise. Quatre-vingt cinq actions vont être menées notamment auprès des agriculteurs. 

Voyez le reportage d'Anne-Marie Baillargé et Brice Baubit (intervenants : Jacky Aubineau, président de la Commission Locale de l'Eau; François Caillaud, technicien des rivières )                             
durée de la vidéo: 01 min 56
Pesticides, herbicides et algues bleues dans la Sèvre nantaise


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter