• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La pétition des médecins du Limousin contre les pesticides, ce matin au Sénat

© Valérie Agut - Cécile Descubes
© Valérie Agut - Cécile Descubes

C’est une initiative des médecins limousins. Mais ils comptent sur le relais de leurs confrères dans les autres régions. "Nous devons alerter le public sur les dangers de ces produits, notamment pour les femmes enceintes et les enfants". Leur pétition a déjà recueilli 1200 signatures

Par Isabelle Rio

A droite, Dr Pierre-Michel Périnaud
A gauche, la sénatrice de Corrèze Bernadette Bourzai


Une première :

La pétition est partie du Limousin, région particulièrement concernée par l’emploi de pesticides dans les pommeraies. Ouverte depuis déjà plusieurs mois, elle recueille des signatures de médecins de toutes régions.

Pierre-Michel Périnaud, Médecin Généraliste à Limoges, est à l'origine de cette initiative. Lui et plusieurs de ses confrères se déplaçaient à Paris pour présenter cette pétition lors d'une conférence de presse au Sénat. Hasards du calendrier, un colloque était organisé dans les murs de l'Assemblée Nationale sur les pesticides, et ce en présence de Philippe Martin, Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie. Ils en ont donc profité pour présenter également leur pétition au Ministre.

Gérard Bapt, député de la Haute-Garonne et Philippe Martin, Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie / © Valérie Agut Cécile Descubes - France 3 Limousin
Gérard Bapt, député de la Haute-Garonne et Philippe Martin, Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie / © Valérie Agut Cécile Descubes - France 3 Limousin


"L’appel de Montpellier"

Organisateurs de ce colloque, le collectif de "l'appel de Montpellier" , formé d'élus politiques, d'ONG et de particuliers. Ils se mobilisent contre les pesticides et leurs effets néfastes sur la santé et l’environnement. A la tête de cet appel, le député Gérard Bapt, médecin-cardiologue et député de Haute-Garonne. Il s'agit d'une pétition pour passer à un niveau supérieur d’alerte et de prévention pour limiter les risques sanitaires et écologiques des pesticides. 

Un cri d'alerte sur les objectifs du plan Ecophyto 2018, visant la réduction de 50% des quantités de pesticides utilisées en France à l’horizon 2018. Or, en dépit d’une diminution nette des quantités vendues depuis 1998, les ventes de pesticides ne diminuent pas depuis trois ans. Parallèlement, des données récentes viennent à la fois préciser les risques sanitaires qui en découlent et montrer les mécanismes des atteintes à la biodiversité, notamment sur les abeilles.

Un constat alarmant ...

90% des cours d’eau du pays connaissent  une « présence généralisée » de pesticides selon le Commissariat général au développement durable

Reportage à Paris avec 
Pierre-Michel Périnaud, Médecin à Limoges, inititiateur appel des médecins sur les pesticides
Frédérique Balaguier, Médecin en Guadeloupe
Gérard Bapt, Député de Haute-Garonne - organisateur colloque pesticides

VIDEO : pétitions contre les pesticides à Paris
Reportage Cécile Descubes Valérie Agut IV3 Paris



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus