Cet article date de plus de 6 ans

Fourgonnette électrique pour les boulangers de Poitou-Charentes : le projet est enterré

Les boulangers-pâtissiers, victimes collatérales de la mise en liquidation de Mia Electric ? Depuis deux ans, ils travaillaient avec les ingénieurs du constructeur sur un projet de véhicule économique, entièrement électrique, pour les tournées de pain.

Le prototype devait être présenté au mois de juin. La liquidation judiciaire du constructeur Mia Electric a interrompu le projet.
Le prototype devait être présenté au mois de juin. La liquidation judiciaire du constructeur Mia Electric a interrompu le projet. © FTV
La liquidation judiciaire de Mia Electric du 12 mars dernier vient de mettre un coup d'arrêt à un projet porté par les boulangers et pâtissiers de la région, des élus locaux et les ingénieurs du constructeur de véhicules de Cerizay.

Avec un châssis plus long que la Mia grand public, une autonomie de 120 km et un habitacle permettant de charger du pain en quantité suffisante pour les tournées, la voiture leur aurait permis d'économiser jusqu'à 250 euros mensuels, gagnés sur les pleins d'essence. Les artisans sont aujourd'hui dépités : leur Fédération croyait en cette fourgonnette électrique, dont le prototype aurait dû être présenté au mois de juin. Un reportage de Frédéric Cartaud et Cédric Cottaz.

Le protoype de la fourgonnette électrique de Mia ne verra pas le jour

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie