CEIT : vers un redressement judiciaire ?

Le tribunal de commerce de Poitiers, qui examinait ce vendredi après-midi le dossier CEIT, a reporté sa décision à lundi. L'entreprise a déposé le bilan et est en cessation de paiement. Le groupe basé à Loudun emploie 175 salariés. 

Le tribunal de commerce de Poitiers examinait ce vendredi le dépôt de bilan du groupe CEIT basé à Loudun et de sa filiale Micheletti (Deux-Sèvres).

Les 175 salariés loudunais (300 au total avec les sous-traitants) attendaient une décision des juges. Ceux-ci ont finalement fait savoir qu'ils ne
statueraient pas avant lundi. On s'acheminerait vers une procédure de redressement judiciaire avec la nomination d'un administrateur.

Des mesures ont néanmoins été prises pour que les salariés soient payés avant la fin de la semaine prochaine
L'entreprise CEIT, leader sur le marché de l'aménagement des trains, est en cessation de paiement. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice