Meurtre d'Aiffres (79): un homme de 19 ans déféré devant le juge d'instruction

Un homme de 19 ans a été interpellé mercredi et présenté devant un juge d'instruction à Poitiers (86) aujourd'hui dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un homme de 46 ans, tué à son domicile dans la nuit du 7 au 8 avril dernier à Aiffres (79). La victime a été tuée de 28 coups de couteau.

Le procureur de la République de Poitiers, Nicolas Jacquet, entouré du Capitaine Debouy et du Colonel Serre, de la section de recherche de Poitiers, au cours d'une conférence de presse vendredi après-midi.
Le procureur de la République de Poitiers, Nicolas Jacquet, entouré du Capitaine Debouy et du Colonel Serre, de la section de recherche de Poitiers, au cours d'une conférence de presse vendredi après-midi. © France 3 Poitou-Charentes
L'homme présenté cette après-midi à Poitiers (86) devant un juge d'instruction dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un handicapé de 46 ans, tué à son domicile à Aiffres (79) dans la nuit du 7 au 8 avril dernier, aurait agi pour "se venger", selon une déclaration faite aux enquêteurs.

Le soir du 7 avril, le tueur présumé est présent au domicile de la victime avec trois autres personnes, dont plusieurs sont mineures. Il est 22 heures et la soirée est particulièrement arrosée. Un peu après minuit, une première altercation se produit entre la victime et le tueur présumé. Les trois autres invités s'interposent. L'auteur présumé quitte les lieux pour rentrer au domicile de sa mère où il vit. Il est environ 1 heure du matin. A ce moment-là, il décide de repartir chez la victime muni d'un couteau.


"Meurtre sur personne vulnérable"

En route, le tueur présumé s'arrête au domicile de l'une des personnes présentes lors de la soirée. Il est 1h47. Mais elle est absente. Il reprend sa route et se présente au domicile de la victime. Selon ses déclarations aux enquêteurs, la porte est ouverte. Il entre et trouve sa future victime dans son lit, endormie. L'autopsie réalisée dès le lendemain révélera que l'homme a été poignardé de 28 coups de couteaux. Sept de ces coups de couteaux, au coeur et au cerveau, sont des coups mortels.

L'alerte a été donnée le lendemain matin à 9h par l'infirmière qui effectue quotidiennement des soins au domicile de la victime.

L'auteur présumé des faits a été interpellé à son domicile le 9 avril à 10h30. Il a été déféré devant un juge d'instruction pour "meurtre sur personne vulnérable". Il encourt la prison à perpétuité.

L'audition du suspect devant le juge d'instruction se poursuivait cette après-midi à Poitiers.

Les trois autres personnes présentes lors de la soirée chez la victime ont été entendues par les enquêteurs et remises en liberté. 

Entretien avec Nicolas Jacquet, procureur de la République de Poitiers, sur le déroulé des faits de la nuit du 7 au 8 avril 2014 qui ont conduit au meurtre de cet homme handicapé de 46 ans.
durée de la vidéo: 01 min 24
Interview de Nicolas Jacquet, procureur de la République à Poitiers

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice