Haute-Vienne : trois "feux de broussailles", 15 hectares détruits. Le printemps est propice aux incendies. Prudence !

Publié le Mis à jour le

En deux jours les pompiers de la Haute-Vienne ont eu à maîtriser trois feux de broussailles, 15 hectares ont au total été détruits. Le printemps est une période particulièrement propice aux feux de forêts, la réglementation est extrêmement stricte. 

Lundi deux incendies se sont déclarés en Haute-Vienne, l'un à Bussière-Galant au lieu dit Leycuras, quatre hectares de forêt ont été détruits. Le second à Saint-Maurice-les-Brousses, vers 22h30 au lieu dit Petit-Puy-Mathieu, rapidement maîtrisé il n'a détruit qu'un hectare.

Hier vers 16 heures c'est à Jabreille-les-Bordes au lieu-dit "Maucloup" que le feu s'est déclaré, un incendie violent qui a détruit dix hectares de forêt et qui a nécessité l'intervention de seize véhicules, un hélicoptère et plus de cinquante hommes. Les pompiers ont mis près de trois heures et demie pour maîtriser cet incendie.

Ce que l'on appelle communément "feux de broussailles" en Limousin désigne en fait généralement des feux de forêts. Qui se déclarent dans une végétation basse mais se propagent à vitesse grand V.


Pourquoi le printemps est-il propice aux incendies ?

• D'abord parce que la montée des températures est soudaine, la chaleur sèche très rapidement en surface la végétation au sol. Or au sol en ce moment on trouve encore énormément de restes de végétation morte, feuilles, branches, petit bois, très rapidement asséchés. Cette couche de végétation sèche forme un manteau extrêmement inflammable dans lequel le feu va "couver" et se propager très, très rapidement. 

• Ensuite parce que le vent printanier agit comme un soufflet sur votre feu de cheminée, il va attiser ce feu couvant l'aidant à coloniser les alentours. 

• Enfin parce que c'est le moment où l'on nettoie son jardin, restes de tonte, élagage, mauvaises herbes sont parfois brûlés, ces feux de jardin sont la principale cause d'incendie en milieu rural.


Une réglementation très stricte

Pour créer un incendie il faut trois éléments un combustible (la végétation sèche au sol, les broussailles, les forêts), un comburant ou activateur (le vent), une source de chaleur (le feu de mauvaises herbes dans votre jardin).

Si pour le combustible et le comburant il est difficile de faire quoi que ce soit, en ce qui concerne la source de chaleur nous sommes tous responsables. 

C'est pourquoi les préfectures imposent des réglementations strictes en ce qui concerne les feux de végétaux. 

Ainsi en Haute-Vienne il est formellement interdit à tout particulier de faire brûler des déchets verts. Ceux ci doivent être emmenés à la déchetterie.

Pour certains professionnels (forestiers, agriculteurs), du 1er mars au 15 octobre le brûlage des déchets verts est interdit à l’intérieur et à moins de 200 mètres des bois, forêt, plantations, reboisement, landes.

Des mesures extrêmement strictes qui ont un double objectif : diminuer drastiquement le nombre d'incendies et protéger l'environnement.

A noter que les "lanternes célestes" ou "lanternes chinoises" à la mode dans les fêtes et mariages mais elles aussi causes d'incendies sont désormais également interdites en Haute-Vienne.


Pour en savoir plus

La réglementation complète en Haute-Vienne :

réglementation usage du feu Haute-Vienne


La réglementation complète en Corrèze : ICI
La réglementation complète en Creuse : ICI


Reportage mardi soir à Jabreille-les-Bordes (Haute-Vienne)
Intervenant : Commandant Thierry Soulier (SDIS 87) 

durée de la vidéo: 01 min 09
VIDEO. Incendie Jabreille-les-Bordes